- pour avoir les dernières infos, rejoignez-nous sur facebook - twitter -

Lamotte-Beuvron – Une basse-cour à la salle des fêtes

Eric Nadan (à gauche ) et Jacques Berger (à droite) ont fait renaître les races du dindon noir de Sologne et de la poule de Contres vouées à l’extinction.

L’édition 2018 de l’exposition nationale d’aviculture organisée par l’amicale des aviculteurs sélectionneurs de Sologne, qui fête ses trente-cinq ans d’existence cette année, s’est tenue les 3 et 4 février. Cette association organise depuis sa création une exposition avicole qui a eu lieu tout d’abord à Sully-sur-Loire, puis à Saint-Viâtre et la Ferté-Saint-Aubin. Depuis 2001, elle a lieu un an sur deux à Lamotte-Beuvron et à Salbris. A noter que l’édition 2017 à Salbris n’a pu avoir lieu en raison de la grippe aviaire
Vingt-six éleveurs ont présenté leurs poules, canards, dindons, pigeons, lapins et cobayes. Des juges ont évalué les animaux exposés en tenant compte du standard de chaque race pour décerner les différents prix remis dimanche 4 février. « Il y a moins d’éleveurs cette année en raison de la grippe aviaire qui a sévi l’an passé, regrette Sylvie Bove, présidente de l’amicale des aviculteurs sélectionneurs de Sologne. Beaucoup de petits éleveurs ont cessé leur élevage et d’autres n’ont pas fait naître en 2017. Heureusement qu’il n’y a pas eu de grippe aviaire cette année car cela aurait été la mort de tous les petits élevages. »
Parmi les races de volailles exposées, figuraient des gauloises dorés, plus ancienne race de poules françaises et des représentants des races locales comme la poule de Contres, reconnaissable à son plumage blanc herminé de noir, et le dindon noir de Sologne, présentés par des passionnés qui ont fait renaître ces races vouées à l’extinction et qui concourraient pour le championnat régional des races de Sologne.
« La poule de Contres a été totalement recréée il y a une vingtaine d’années à partir de races existantes car elle avait totalement disparu, expliquent Jacques Berger, président du Conservatoire des races rustiques de Sologne, et Eric Nadan, éleveur de poules de Contres et de dindons noirs de Sologne installé à La Ville-aux-Clercs. La poule de Contres est une « bonne à tout faire » car elle est à la fois appréciée pour sa chair, bonne pondeuse et bonne couveuse. En ce qui concerne le dindon noir de Sologne, race rustique appréciée pour sa chair et qui était exporté au XIXe siècle en Grande-Bretagne pour sa chair, des sélections ont été faites il y a une trentaine d’années à partir de dindons noirs existant. Depuis, des éleveurs comme Pierre de Baudus ont réussi à bien reconstituer la race. Actuellement, nous avons réussi à sélectionner des reproducteurs dans les deux races. »
L’an prochain, l’exposition se tiendra à Salbris.
F.M.


Résultats

Grand prix de la ville de Lamotte-Beuvron : Sébastien Bauvais pour sa lapine Fauve de Bourgogne.
Grands prix de l’exposition : Volaille : Nicolas Sautereau (coq Brahma blanc herminé bleu). Pigeon : Philippe Caroux (mâle Romain fauve).
Meilleurs sujets volaille : Grandes races françaises : Louis Rommel (coq Gauloise dorée) ; grandes races étrangères : Jean-Marie Pasquet (poule Brahma noire) ; dindons : Jacques Berger (mâle dindon noir de Sologne). Rencontre amicale Brahma : Mâles : Nicolas Sautereau (blanc herminé bleu). Femelles : Nicolas Sautereau (perdrix doré maillé).
Championnat régional des races de Sologne : meilleur dindon noir : mâle appartenant à Jacques Berger ; meilleure poule de Contres : femelle appartenant à Eric Nadan.
Championnat APADOM : Bruno Gouin (canard de Barbarie gris perle sauvage).
Meilleurs sujets lapins : Grandes races : Annie Motte (Femelle Géant des Flandres) ; races naines : Lucie Pironneau (mâle nain de couleur bleu).
Meilleurs sujets pigeons : Gilles Moreau (femelle Alouette de Cobourg et mâle Bouvreuil cuivré noir).

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com