- pour avoir les dernières infos, rejoignez-nous sur facebook - twitter -

Nançay – Exposition de peintures à l’office de tourisme du 1er au 27 mai

Exposantes :

Yseult Carré : Une enfance inopportunément parisienne mais des étés merveilleusement quercynois ont très tôt convaincu Yseult Carré de l’urgence de se mettre au vert. Elle quitte donc Paris dès que possible pour vivre tour à tour en Normandie, Angoumois, Provence et depuis près de
20 ans avec bonheur, en Sologne. Après un cursus Histoire de l’art à l’École du Louvre et des activités professionnelles variées, elle vient à la peinture et l’exerce en tant que professionnelle pendant une dizaine d’années. Aujourd’hui, travaillant dans un tout autre domaine, elle dédie l’essentiel de ses espaces de liberté à la peinture, sans plus aucune contrainte. De l’animalier à l’abstraction en passant par la nature morte, la sculpture en 2D, le portrait ou la danse, le choix des sujets est histoire d’émotion esthétique : la profondeur d’un regard, la perfection d’une silhouette, les lignes de force généreusement offertes par la nature, l’émouvante disposition d’objets… Seules lignes directrices : l’abstention du détail, l’abandon de la précision photographique, l’exactitude de l’émotion, la sobriété des compositions qui se doivent d’être les plus épurées possible. Aller à l’essentiel en privilégiant l’inachevé.
Pas de règles prédéfinies ici non plus, l’envie et le sujet font le choix de la technique, du support et du format, tout naturellement : aquarelle, encre, pastels secs ou gras, acrylique, techniques mixtes et gravure. Yseult Carré fabrique elle-même sa tempera à l’œuf et son aquarelle à base de pigments naturels, gomme arabique et miel de Sologne. À ce propos merci au Musée de l’ocre
www.musee-ocre.org à l’Atelier des Patines www.atelier-des-patines.com et aux abeilles de Sologne ! Le plaisir commence alors dès la fabrication naturelle du matériau pour un résultat où la beauté des couleurs répond à la pureté des ingrédients.
Fanny : Solognote de souche s’il en est, Fanny est issue d’une famille implantée à Chaumont-sur-Tharonne depuis le XVIIIe siècle. Après avoir suivi des études d’arts appliqués et obtenu notamment un BTS de Plasticienne de l’environnement architectural, elle travaille aujourd’hui dans l’urbanisme et le patrimoine en Sologne. Parallèlement à ses études, puis à sa vie professionnelle, Fanny a toujours peint : premier prix obtenu à l’âge de 15 ans, suivi de nombreux autres, et des expositions qui se succèdent depuis. Encore très récemment elle exposait à la Maison des Provinces à Blois. Dans une ancienne forge, celle de ses ancêtres, où elle a installé son atelier, Fanny travaille principalement l’acrylique, sa technique de prédilection depuis plus de 20 ans, sur des supports variés comme le carton fort ou la toile, entre autres. Ses natures mortes sont réalisées dans des tons naturels dominés par les bruns, ocres, bleus/verts, verts ardoise, sépias, rouges sombres ou orangés. Une grande importance est accordée aux effets de matière et à la patine. Ses représentations d’aliments et d’ustensiles de cuisine anciens, parfois même agrémentées de prix de vente notés sur des ardoises, peuvent évoquer les épiceries d’avant-guerre ou des années 50. L’utilisation de lattes en bois pour réaliser ses cadres et parfois même compartimenter ses tableaux, va encore dans le sens de la recherche que Fanny effectue sur la matière, confirme son goût pour le naturel et sa réflexion sur le temps. Le cadre fait partie intégrante du tableau.
Lieu : Office de Tourisme des Villages de la Forêt – 5, rue du château – 18330 Nançay – Cher.
Date : du mardi 1er au dimanche
27 mai. Horaires : ouvert tous les jours (sauf lundi et jeudi) et jours fériés de 10h à 12h30 et de 14h à 18h. Entrée libre

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com