- pour avoir les dernières infos, rejoignez-nous sur facebook - twitter -

Les PME du Gear s’exposent au Bourget

Une soixantaine d’entreprises de la région Centre Val de Loire participent au 52e Salon de l’Aéronautique au Bourget

« Stand G2 Meca au Salon du Bourget ».

La région Centre-Val de Loire regorge d’entreprises de toutes tailles travaillant pour les grands donneurs d’ordre de l’Aéronautique ou leurs sous-traitants, et une soixantaine d’entre elles s’expose au Salon du Bourget, l’un des plus grands salons au monde de l’aviation.
Dans notre région, ce sont plus de 350 entreprises qui participent à la grande aventure de l’aviation et de la Défense, employant plus de
21 000 salariés, parmi lesquelles de grands noms comme Thalès, Zodiac ou Daher. Leur
savoir-faire couvre une grande diversité de métiers et de composants d’un avion ou de missiles, depuis les éléments du fuselage en passant par l’électronique, les sièges ou les armes. Ce sont des entreprises de taille moyenne spécialisées en mécanique de précision, électronique, automatisme,…et dont certaines ont compris l’intérêt de mutualiser leurs actions commerciales en se regroupant comme c’est le cas dans le Romorantinais avec le groupement GEAR (Groupement des Entreprises de l’Arrondissement de Romorantin) présidé par Michel Lombard, ancien directeur de MBDA à Selles-St-Denis.
La richesse de ces entreprises industrielles est complétée par la présence de l’aéroport de Châteauroux, nœud logistique aérien de la région Centre-Val-de-Loire.
Nous avons suivi au Salon du Bourget deux PME romorantinaises G2 Meca Concept et EMKA électronique qui s’exposent au Salon pour la troisième fois.

G2 Mega Concept

Fondée en 2003 par Dominique Guichet et Philippe Guillon, cette PME d’une vingtaine d’ingénieurs et techniciens a adhéré dès l’origine au Gear, et réalise des pièces et des ensembles mécaniques pour l’aéronautique et l’industrie. La participation au salon du Bourget représente pour cette PME un investissement sérieux en temps et financièrement, mais c’est aussi l’occasion de rencontrer les clients et prospects qui viennent au Salon pour découvrir des savoir-faire spécifiques. Dominique Guichet explique : “ notre présence au Salon du Bourget démontre à nos clients notre volonté de développement et notre stature dans un marché très concurrentiel et très exigeant en matière de qualité. Pour d’éventuels clients, c’est aussi l’occasion de présenter nos réalisations et notre potentiel humain et industriel. “

EMKA Electronique

Cette société trentenaire, anciennement Sorec fondée en 1997, dirigée aujourd’hui par Patrick Marionneau, compte plus de 150 techniciens et ingénieurs sur les trois sites de Pruniers-Romorantin, Noyant près d’Angers et Tunis.
Electronique et électrotechnique sont les deux spécialités de l’entreprise solognote qui fabrique en particulier des cartes électroniques pour Airbus, des cartes pour les A350 et A380. Ce marché très exigeant requiert des qualifications et des certifications difficiles à obtenir, mais qui garantissent la qualité de la fabrication. EMKA réalise 15% de son chiffre d’affaire dans l’aéronautique et la Défense, un marché en expansion d’après Patrick Marionneau : “La dizaine de certifications et qualifications qui nous ont été attribuées sont difficiles à obtenir et exigent une organisation et des formations très pointues, mais c’est le seul moyen de fabriquer des éléments électroniques qui résistent aux vibrations d’un avion.  Notre participation au salon du Bourget représente un budget conséquent, mais c’est l’occasion de rencontrer nos clients et les grands donneurs d’ordre. “

G.Br


GEAR

Soixante-dix entreprises du romorantinais ont décidé en 2012 de mutualiser leurs efforts commerciaux, de recrutement et de formation pour développer dans ce bassin d’emploi l’activité liée à l’Aéronautique et la Défense. Ce fut la naissance du GEAR présidé par Michel Lombard. Les premières actions collectives portèrent sur le commercial et la recherche de marchés aéronautiques et la réponse aux appels d’offre. Puis très vite apparut la difficulté du recrutement de spécialistes compétents, et la nécessité de former des techniciens à ces métiers de l’avenir, ce qui sera réalisé dans le cadre d’un Plan Initiative Emploi avec l’aide de l’Etat et des collectivités locales dès 2016. Ce plan a déjà permis d’embaucher 60 ouvriers formés grâce à ce PIA. Parmi eux un ancien boucher, et un boulanger. Mais les besoins de nos entreprises persistent à hauteur de 100 à 150 embauches annuelles !

Le Salon du Bourget, une évidence

La présence du Gear au Salon du Bourget était une évidence pour Michel Lombard : «Notre participation au Salon du Bourget est un moment important de notre démarche commerciale. Pour cette troisième participation du Gear au Salon du Bourget, nous nous sommes regroupés dans la zone régionale Centre Val de Loire avec une soixantaine d’entreprises et nous avons aussi un stand Gear. Plusieurs rendez-vous étaient prévus avec de nouveaux donneurs d’ordre qui recherchent des sous-traitants solides. Plusieurs de nos adhérents ont une stature nationale et sont même donneurs d’ordre de rang 1 comme Raffaut à Salbris qui fabrique des systèmes d’accrochage sous avion, Septime spécialiste des moteurs électriques, MBDA pour les missiles, Thalès à Vendôme. Près de Romorantin nous avons la base aérienne 273 de Pruniers qui est un grand donneur d’ordre local. Depuis deux ans nous élargissons la couverture du Gear aux départements limitrophes (Indre, Cher, Indre et Loire). Le Gear représente aujourd’hui dans l’Aéronautique 44 entreprises, 1.700 personnes pour 200 millions d’euros de chiffre d’affaire. Notre objectif est une croissance de 25% sur 3 ans.»

Pour partager :Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone