- pour avoir les dernières infos, rejoignez-nous sur facebook - twitter -

Région  – Léonard de Vinci, figure centrale des 500 ans de la Renaissance


Les 12 membres du comité de pilotage régional du 500e anniversaire de la Renaissance se sont réunis mardi 30 janvier à Orléans, à l’invitation de François Bonneau, ainsi que le comité technique composé de 50 personnes. Au programme : la labellisation et le lancement de la campagne de communication en faveur de cette célébration de la Renaissance en région Centre-Val de Loire, en 2019.
Il a beau être mort quelques mois avant la pose de la première pierre du château de Chambord – dont il avait imaginé une partie des plans – Léonard de Vinci n’en demeure pas moins le personnage incontournable de l’arrivée du style Renaissance dans la région. C’est cette figure historique, insatiable de curiosité au carrefour de l’histoire de l’art, des sciences, et de l’architecture, de l’astronomie, des mathématiques, de la physique, de la botanique… qui sera au cœur des célébrations l’année prochaine, pour le cinquième centenaire. Les préparatifs vont bon train. Mardi 30 janvier, à l’Hôtel de Région rue Saint-Pierre-Lentin, le comité de pilotage s’est réuni autour du président du Conseil régional, François Bonneau. Pour la première fois, le comité technique des 50 s’est lui aussi réuni, afin de préparer ce qui deviendra la future et très prochaine labellisation des projets d’évènements qui se dérouleront tout au long de 2019. Alors que l’appel à projets n’est pas encore lancé, déjà 100 d’entre eux sont parvenus à la Région ! Il va falloir trier. Dans le comité de pilotage on retrouve en plus de la Région (avec le Comité régional du tourisme), le Domaine national de Chambord, le château d’Amboise, le Clos-Lucé, la CCI régionale, la DRAC… « On peut déjà dire que notre objectif de 500 projets sera atteint à ce rythme-là », déclare avec gourmandise François Bonneau. « Il s’agira aussi de les inscrire dans une trajectoire européenne », ajoute-t-il, autour de l’axe franco-italien. Tout avait a commencé en 2017 à Rome, où la préparation des 500 ans a vu le jour. Toute l’année 2018 y sera consacrée, avec en octobre prochain la présentation officielle du programme à Florence, puis en France un mois plus tard, probablement dans un lieu très symbolique de la Renaissance. Le point d’orgue se déroulera en 2019 au château de Chambord, où Emmanuel Macron devrait y organiser le sommet franco-italien. « Léonard de Vinci va porter l’évènement. On peut dire Viva Leonardo da Vinci, l’homme qui incarne le possible ! » s’enthousiasme le président de Région. Deux millions d’euros sont inscrits au budget pour la préparation des évènements, auxquels s’ajouteront les budgets des autres partenaires et collectivités, notamment les départements. Les entreprises vont aussi être mises à contribution, sous la forme de partenariats ou de mécénat. En dehors des feux de la rampe et d’une notoriété très recherchés, les retombées touristiques sont aussi attendues, la « stratégie » en la matière doit être élaborée dans le courant du mois de février. Le programme sera lui élaboré dans le courant de l’été jusqu’en septembre.
F. Sabourin

Pour partager :Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone