- pour avoir les dernières infos, rejoignez-nous sur facebook - twitter -

Transformation du gibier ou l’arlésienne solognote

Guillaume Peltier demande la création d’un outil régional de transformation du gibier.
Compte tenu de l’importance de l’activité cynégétique régionale, Guillaume Peltier a demandé à François Bonneau, président de la région, de mettre un place un dispositif d’aide en faveur de la valorisation et de la transformation du gibier et a démontré l’utilité de créer rapidement un Cap Gibier dans le cadre des Cap Filières (Contra d’Appui filière).
Chaque CAP’Filière est construit à partir d’un diagnostic complet reposant sur le contexte régional (les productions, les acteurs, les savoir-faire, etc) et la prise en compte de l’environnement. Ils permettent de créer de vraies dynamiques au sein des filières, dans une optique de gains de productivité, d’innovation et de développement durable.
Pour Guillaume Peltier, ce CAP gibier doit se faire en lien avec les collecteurs, les restaurateurs et, bien entendu, les fédérations de chasse: «  il y a urgence à promouvoir une véritable filière de transformation de gibier pour valoriser nos produits régionaux, nos ressources locales et nos circuits de proximité. »
Nicolas Forissier a soutenu cette proposition en expliquant que la chasse, en Sologne ou en Brenne, est source d’économie et d’emploi.
François Bonneau a accepté d’étudier ce projet et a proposé à Guillaume Peltier d’organiser une rencontre avec les acteurs de la filière pour développer des outils de transformation du gibier en région.
Voilà une belle occasion pour Guillaume Peltier de démontrer qu’il sait aller jusqu’au bout d’un dossier sachant que la transformation du gibier en Sologne est un sujet dont parle depuis longtemps, et qui a connu plusieurs tentatives de lancement, mais qui n’a jamais vraiment abouti.
Gérard Bardon

Pour partager :Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone