De ma fenêtre par Gérard Bardon

De ma fenêtre Encore une année qui s’achève, une année chaotique où l’hyperinformation, les réseaux sociaux, mécanique de fluides haineux déversant leur bile à l’abri de l’anonymat, entretiennent un climat mélancolique, soupçonneux, délétère. Et de ma fenêtre, face à l’énorme…