En attendant la quarantième Foire à la citrouille !


Le comité des fêtes de Millançay a organisé sa 39e foire à la citrouille le weekend du 29 et 30 septembre. Les 750 habitants de la commune ont vu augmenter, comme chaque année, la population de beaucoup ! Il va sans dire que les fêtes traditionnelles qui ont un thème relatif à la gastronomie locale perdurent et perdureront tant que les bénévoles seront là. Ces derniers ont travaillé du jeudi d’avant la foire au lundi pour le démontage. Plusieurs communes des alentours avaient apporté leur aide quant au montage des stands et du podium.
Le record du monde de la plus grosse citrouille, mille cent quatre-vingt-dix kilos, détenu par l’Allemagne, n’a certes pas été battu mais, au niveau national, Millançay porte haut les couleurs de l’automne. Le défilé d’habits de cérémonies des confréries invitées par la locale Mangeux de pâtés de citrouille s’est arrêté sur la place de l’église afin de l’inaugurer, suite à l’achèvement de plusieurs phases de travaux expliquées par le maire Philippe Agulhon. Les Trompes de chasse de la Frénais ont, pour l’occasion, joué une nouvelle partition intitulée, comme il se doit, “L’inauguration de la place de l’Église”.
Le cortège qui a inauguré la foire, mené par l’Union Musicale Selloise, a ensuite parcouru les allées remplies de citrouilles et de différentes cucurbitacées. Les multiples concours ont mis en concurrence 20 producteurs dans 15 catégories. Les juges ont examiné 70 échantillons allant des plats préparés au simple, mais principal, pâté à la citrouille. Le samedi soir à 19h30, la formation musicale Batilac a fait résonner ses percussions dans l’église. Le dimanche s’est tenu un vide-greniers plein à craquer ainsi qu’un salon artistique et artisanal qui offrait aux regards broderies, bois tourné, céramiques, points comptés, sculptures, bijoux, dentelles, porcelaines et grès, peintres présentant leurs tableaux et expositions de photographies.
Les fidèles de la première édition de 1978, jusqu’aux plus jeunes intéressés par les manèges, sont invités par le comité des fêtes à revenir l’année prochaine pour la quarantième qui est pressentie comme exeptionnelle !
F.T.