La Ferté-Beauharnais : Un hommage à Eugène de Beauharnais les 2 et 3 juillet

L’association « Autour des Beauharnais » organise deux jours festifs et historiques. L’occasion de sortir tout en se cultivant. Demandez le programme.
La Ferté-Beauharnais est un village stratégique. L’association « Autour des Beauharnais», présidée par Annick François Courtat, le sait bien, et pour rappel, en vraie passionnée d’histoire, cette présidente se démène pour tenter de réussir le sauvetage de la maison dite des 3 Canards qui manque de s’écrouler à l’entrée de la commune, faute d’entretien mais qu’elle ne veut pas voir disparaître. La bâtisse sise au 179, rue du Général Alexandre-de-Beauharnais, dénommée au XVIIIe siècle, Hôtel de la Croix-Blanche, est en péril depuis l’an dernier. Des dons, via la Fondation du patrimoine, sont toujours possibles pour sauver ce bien. Par ailleurs, l’association de Mme Courtat ouvrira une autre page de l’Histoire de la Ferté en invitant petits et grands à deux jours de fête les samedi 2 et dimanche 3 juillet sur la commune, à partir de 15 heures. Au programme : nombreuses animations d’époque, musée Napoléon III, les Grognards du 51e régiment de ligue Lowendal, les Grognards de Waterloo, démonstration de tirs et de taille de la pierre à fusil, maréchaussée d’époque, chirurgiens Napoléoniens, fabricant de balais, marchande d’oublies, vannier, vinaigrier, moutardier, notaire, bureau de recrutement… Le but est de rendre hommage à Eugène de Beauharnais, fils et vice-roi de Napoléon, et de réaliser un flashback sur l’armée impériale bivouaque au château de la Ferté-Beauharnais. Pour mémoire, ce monument des XVe et XVIIIe siècles, parc à l’anglaise de 15 hectares fut la propriété des Beauharnais : Joséphine Impératrice, Eugène vice-roi d’Italie, et Hortense reine de Hollande, mère de Napoléon III, au coeur de la Sologne. Le point d’orgue de l’évènement de ce mois de juillet, initié par l’association de mme Courtat, sera un déjeuner le 3 juillet sur la thématique de l’impératrice Joséphine, à partir de midi dans les jardins du château fertois. Au menu (40 euros par personne) pour les convives qui auront réservé : punch, acras, féroce d’avocat, sauté de volaille Marengo, fromage, salade de fruits, aristocrates, café, vin compris. Informations pour les réservations du 3 juillet et les dons pour la maison des Trois Canards auprès de la présidente au 06 78 78 20 22 ou 06 45 59 00 72. Pour celles et ceux qui souhaitent de déplacer sur la manifestation dans son ensemble, l’entrée est fixée à 5 euros. Gratuit pour les enfants jusqu’à 12 ans. Buvette sur place.