Romorantin : La musique au secours des malades

Le service Douleurs du Centre Hospitalier de Romorantin, dirigé par le docteur Isabelle Suffys, commence l’évaluation d’une technique basée sur la musique et l’hypnose, avec l’aide du club Rotary.
Le service Douleurs créé en 2015 s’attaque à la douleur chronique des malades, celle qui dure plus de trois à six mois, malgré un traitement médicamenteux. Les douleurs chroniques se rencontrent dans les cas de lombalgies chroniques, de fibromyalgie, de lombosciatalgie, de maux de tête, de postopératoire du cancer, etc. Les traitements appliqués par le service Douleurs sont multiples et s’appuient sur une équipe multidisciplinaire : une infirmière à 40%, une psychologue à mi-temps, un médecin hypnotiseur à 10% et le docteur Suffys à 60%. Actuellement le service traite 500 patients pour 1.100 consultations par an sur le secteur Romorantin-Vierzon-Bourges. L’accès au service Douleurs est réservé aux patients envoyés par leur médecin.

La musique adoucit les douleurs
Après une première phase de relaxation par une infirmière, une séance d’hypnose par un médecin (rassurez-vous le patient reste conscient) ou une rencontre avec un psychologue, le patient va tenter des séances de Music Care, basées sur le pouvoir hypnotique de la musique. Music Care est une société créée en 2008 et qui développe des morceaux musicaux destinés à calmer la douleur ou à améliorer le sommeil. Le rythme, la durée, le choix des instruments sont des éléments importants dans l’efficacité du procédé qui s’apparente à une auto-hypnose. Le médecin règle les paramètres en fonction du malade sur une tablette spéciale avec écouteurs. Après quelques séances, le patient peut lui-même régler ces paramètres, pour s’endormir par exemple. Le club Rotary de Romorantin a soutenu ce projet en offrant trois tablettes Music Care.

Le Rotary et la santé
Depuis plusieurs années le club Rotary de Romorantin Sologne Sud apporte son soutien aux malades, le dernier événement en date étant celui de la marche Salamandre Rose organisée par le club en faveur de la lutte contre le cancer du sein, des séances de zoothérapie pour les résidents d’un service Alzheimer de l’Ehpad du CHR, le don d’un fauteuil maternel à la maternité, la création d’une salle de jeux pour adolescents malades, la journée Hondi’Foot avec le SOR pour un moment de bonheur aux jeunes handicapés, l’achat de matériels de recherche de pointe pour la lutte contre les maladies du cerveau, et l’action emblématique Polio+ qui a permis à des millions d’enfants de ne pas mourir prématurément de cette maladie très invalidante. L’aide au service Douleurs du Docteur Suffys était donc naturellement justifiée pour la présidente du club en 2022, Valérie Robin.
G.B.