Salbris : Hommage au parrain de la 410e promotion de l’école de gendarmerie de Montluçon

Le 24 mai, les élèves gendarmes de la 410e promotion de l’école de gendarmerie de Montluçon se sont rendus à Salbris pour un hommage à leur parrain de promotion, Jérôme Birault, dont la caserne porte le nom.
Dans le parcours de tradition des écoles de gendarmerie, il y a l’hommage au parrain, c’est-à-dire que chaque promotion a un parrain qui est un sous-officier décédé en service. La 410e promotion de la 3e compagnie de l’école de Montluçon a choisi Jérôme Birault, gendarme à la brigade motorisée de Lamotte décédé en service le 28 avril 2006, comme parrain.
Né le 15 février 1974, Jérôme Birault, est incorporé le 1er février 1993 à la base aérienne 105 à Évreux, puis rejoint les fusiliers commandos de l’air à Bordeaux. Au sein de cette unité, il effectue une mission d’opération extérieure en 1994 à Sarajevet et est libéré le 1er février 1995. Admis en gendarmerie le 16 décembre 1997, il effectue sa formation initiale à l’école de gendarmerie du Mans (72), à l’issue de laquelle son choix se porte sur la gendarmerie mobile. Il est affecté à l’escadron de Lucé (28). Volontaire pour intégrer la gendarmerie départementale, sa manière de servir lui permet, après avoir réussi le stage de formation des motocyclistes à Fontainebleau (77) de rejoindre la brigade motorisée de Lamotte-Beuvron en juillet 2003. Bon pilote, travailleur et consciencieux, il présente toutes les qualités pour lutter contre l’insécurité routière. Le 28 avril 2006, circulant en motocyclette, il est mortellement blessé dans un accident de la circulation routière à Lamotte-Beuvron. Il obtient le 2 mai 2006 la médaille militaire et l’échelon exceptionnel de gendarme.

Le parcours de tradition
Après une marche d’une vingtaine de kilomètres – le parcours de tradition a toujours lieu après un effort collectif – les élèves gendarme ont rendu hommage à leur parrain lors d’une cérémonie sous les ordres de la lieutenante Baudoin, en présence notamment de la famille de Jérôme Birault, du colonel Joguet, commandant le groupement du 41, du capitaine Dessus de la compagnie de Romorantin, du major Courivaud de la BMO (brigade motorisée) de Salbris et du capitaine Zielinski, commandant en second de l’escadron départemental de sécurité routière 41. Les élèves de la compagnie, composée de 110 élèves dont 28 femmes, ont été incorporés le 2 novembre 2021 et ont quitté l’école le 24 juin dernier.
Très ému lors de la cérémonie, Sylvian Birault, le père du gendarme décédé, a tenu à rappeler les valeurs de la gendarmerie, notamment le respect et la droiture auxquels son fils était très attaché. Il a également souligné la solidarité et l’esprit de corps de la gendarmerie : « c’est une belle famille, j’espère que les plus jeunes garderont cet esprit. »
F. R.