Thésée : Un nouvel ouvrage en rénovation

Depuis le mois d’octobre, d’importants travaux de rénovation sont entrepris sur le pont de Thésée qui permet à la RD 172 d’enjamber le Cher. Ils devraient s’étaler jusqu’en mai 2023.
Le Conseil départemental de Loir-et-Cher est en charge de la surveillance et de l’entretien de 700 ouvrages d’art qui contribuent à la continuité du maillage routier de son territoire. Concernant le pont de Thésée, qui enjambe le Cher depuis 1898, l’ouvrage à poutres latérales treillis, d’une longueur de 108 mètres pour une largeur utile de 3,8 mètres, a fait l’objet d’une précédente campagne de remise en peinture en 1999 qui a permis de supprimer le plomb sur toutes les surfaces traitées alors accessibles. Néanmoins, du plomb subsiste sur les parties non accessibles comme les entretoises sous les voûtains en briques. Suite à une récente inspection détaillée, il a été relevé de la corrosion sur certaines traverses, des entretoises oxydées ainsi que des fissures sur la chaussée et les trottoirs qui justifient cette importante campagne de rénovation. Celle-ci inclura la démolition des voûtains en briques afin de reconstituer un nouveau tablier plus pérenne en dalles de béton armé, ainsi que la remise en étanchéité du tablier. Réalisés sous la maîtrise d’œuvre du Conseil départemental, les travaux de démolition et de reconstruction du tablier de Thésée, ont été confiés à la société Bouygues TPRF/VSL France. Ce chantier d’envergure comportera notamment la démolition de la chaussée et des trottoirs, les réparations structurelles de l’ouvrage, la restauration des appareils d’appuis, la pose des dalles préfabriquées constitutives du hourdis et des trottoirs, etc.

Incidence sur la circulation
Dans un premier temps, un échafaudage sera installé sur toute la longueur du pont afin de permettre l’accès aux parties de l’ouvrage une fois les hourdis démolis, pour procéder à la remise en peinture de la charpente et aux réparations métalliques. Puis la chaussée et les voûtains en briques seront démolis. Débutés le 3 octobre, les travaux, estimés à 1 725 000 € TTC et pris intégralement en charge par le Département, devraient s’achever fin mai 2023. La circulation sera interrompue sur le pont durant toute la durée du chantier, avec mise en place d’une déviation, au nord, par la RD 176, au sud par la RD 976. Le franchissement du Cher restera inchangé sur la RD 976 et s’effectuera en aval par le pont de la RD 158 à Angé. Le passage à niveau situé à l’extrémité nord de l’ouvrage sera également fermé pendant toute la durée des travaux.