Avaricum : rencontre avec Anthony Pinon directeur du centre commercial

Bourges
Ouvert depuis le 18 février, Avaricum séduit les berruyers pour preuve, le nombre toujours croissant de personnes qui se rendent sur les lieux et affichent à une grande majorité leur satisfaction : « On craignait que ce soit fermé et peu attrayant mais là on est dans un espace clair et des magasins vraiment bien agencés. Le personnel est sympa et l’accueil vraiment engageant. On verra à l’usage mais pour l’instant en centre ville c’est une bonne initiative… ». Alors certes, on pourrait citer les septiques et les insatisfaits avec bien évidemment le droit de contester par exemple le fait que le site soit nommé centre commercial alors qu’il n’est pas couvert… Qu’il y ait encore des pas de porte fermés… Au delà de ces réflexions, il y a le concret et le fait que de grands médias parisiens notamment financiers soient venus rencontrer le directeur du site Anthony Pinon est un signe qui ancre ce projet dans une bonne innovation urbaine.
Nous avons donc voulu connaître l’avis du directeur après ces quelques jours d’ouverture
Le Petit berrichon : Après une dizaine de jours de fonctionnement votre premier regard ?
Anthony Pinon : « Vous avez constaté de visu l’intérêt des personnes pour ce nouveau centre commercial Avaricum. L’objectif était précis à savoir, redynamiser le centre ville. Berruyer, j’ai travaillé pour le Printemps de Bourges et cette proposition sur Avaricum fut un beau challenge que j’ai relevé sans hésitation. Je connaissais la plupart des commerçants et nous avons mis en place une sorte d’union sacrée pour lutter contre l’extension du commerce périphérique. Les enseignes de marques de grande classe ont joué le jeu et aujourd’hui nos boutiques sont vraiment complémentaires avec le centre ville. Nous devons vivre ensemble et ces créations sont un plus pour la dynamique du centre ville et de l’habitat qui revient.
LPB : Confiant en l’avenir ?
A. P. : J’ai confiance évidemment et nous allons développer l’attrait du centre commercial qui a été conçu ouvert et malgré les attaques à ce sujet, je considère que cette architecture est innovante et induit beaucoup plus de convivialité et surtout, laisse de côté les aspects parfois austères et froids des mails couverts. Pour répondre à ceux qui s’étonnent que tous les espaces commerciaux ne soient pas ouverts, je précise qu’actuellement nous avons 85 % de taux de remplissage. Les enseignes réembauchent déjà donc, l’espoir est permis et c’est une bonne chose. Nous avons de beaux projets pour rendre encore plus attrayant le site et des animations sont déjà programmées. Nous serons présents sur le Printemps de Bourges puisque partenaire officiel et notamment sur l’opération Zik en ville.
J.F.