19e RETROBERRY à Belle-Isle Le 7 décembre

Le 19e RETROBERRY se déroule Dimanche 7 décembre prochain au parc des expositions à Châteauroux. Il s’agit d’une bourse d’échanges de véhicules anciens, autos, motos et pièces détachées.
RETROBERRY existe depuis 19 ans. C’est le club de collectionneurs « Les Automobiles Anciennes de l’Indre (AAI) qui est à l’origine de RETROBERRY.
La première année, en 1996, il s’agissait d’une petite bourse d’échange entre membres du club. Rapidement, avec le développement de la voiture ancienne, la bourse a pris de plus en plus d’importance pour devenir la 5e bourse d’échange au niveau national. Il suffit de voir l’intensité du public qui fréquente RETROBERRY. Pas moins de 7500 visiteurs sont venus au parc l’année dernière pour discuter de voitures, de motos anciennes. Et aussi pour trouver la pièce détachée qui leur manquait auprès des 300 stands présents à RETROBERRY pour mener à bien la restauration de leur voiture de collection. Nul doute qu’ils seront encore plus nombreux cette année d’autant que c’est le 25e anniversaire du club organisateur « les Automobiles Anciennes de l’Indre » célébré lors de l’exposition de voitures historiques de 1896 à nos jours au Parc des Expositions à Belle-Isle les 26 et 27 avril 2014.
En effet le club des « AAI » existe depuis 1989 et compte aujourd’hui 130 adhérents. Dominique Picot est le Président et Jacky Bauché, créateur du Club, Président d’honneur. Le bureau est composé de 13 membres qui font vivre le club entourés de bénévoles.
On trouve à RETROBERRY des stands de : Pièces détachées, Documentation, livres et revues autos-motos, De miniatures
C’est aussi l’occasion d’exposer des voitures anciennes avec le partenariat des clubs de marque tels que le club Matra et le club NSU présent ce dimanche avec quelques autres.
Au-delà des expositions il y a un service de restauration rapide et plusieurs barnums pour se désaltérer. Il faut noter que l’entrée est gratuite.

Rencontre avec Pascal Tissier, trésorier du club des AAI :
Pascal Tissier vous êtes membre actif du club des AAI, comment se fait-il que vous soyez passionné de voitures anciennes ?
A vrai dire je ne sais pas, je suis tombé dedans tout petit. Ma mère me racontait que lorsque j’avais 2 ans à peine j’étais souvent assis au bord du trottoir à regarder le passage des voitures qui me fascinaient.

Comment s’est exprimé cet amour de l’automobile par la suite ?
Je me suis intéressé aux voitures de mon époque, notamment les bolides de course, et en grandissant j’ai rencontré des passionnés « d’ancêtres » qui m’ont transmis leur « virus ». Et ce que je préfère comme voiture ce sont celles des années 1910-1920.

Est-ce que vous restaurez vous-même vos voitures de collection ?
Oui si je le peux mais mes compétences sont limitées. Heureusement il y a les copains et les membres du club et à plusieurs on peut rendre à la voiture convoitée sa beauté et sa fonctionnalité d’origine. Cependant le rêve du collectionneur c’est de trouver un modèle d’origine, « dans son jus » comme on dit dans le jargon automobile, qui ne nécessite pas une restauration poussée mais juste un rafraîchissement.

Quelle est la voiture ancienne qui vous emporte aujourd’hui ?
Il y en a deux : La Renault Celtaquatre cabriolet spider de 1937 et la Peugeot 204 de 1965, celle qui fut ma première voiture et qui est classée aujourd’hui dans la catégorie des « young timer ».

Rendez-vous est donc pris à RETROBERRY dimanche 07 décembre au Parc des expositions à Chateauroux de 08h30 à 17h.
Jany HUGUET