2e édition de la Journée du livre du château de Meslay : un plateau relevé

Après le succès de sa première édition en septembre 2017, la Journée du Livre du Château de Meslay aura de nouveau lieu cette année le dimanche 9 septembre 2018 de 11h à 18h. L’écrivain et vendômois Patrick Tudoret est très attaché à cet événement.


Le Petit Solognot : Qui est à l’origine de cet événement, maintenant ancré dans le paysage régional ?
Patrick Tudoret : A l’origine, il y avait l’idée de Charles et Claire de Boisfleury et de l’Association des Amis du Château de Meslay, de créer un événement récurrent qui permettrait d’honorer à la fois le livre, les écrivains et le patrimoine de cette région par le biais de ce magnifique château de style XVIIIe, typiquement Régence. Un comité d’organisation s’est alors constitué autour d’eux avec Marie et Jean-Baptiste Anginot, DG d’Ecofit et 1er vice-président de la Chambre de Commerce et d’Industrie, ma femme Katerin Le Folcalvez, et moi. De nombreux bénévoles enthousiastes sans lesquels rien ne serait possible nous ont rejoints, de même que de précieux partenaires tels que le Conseil Départemental, la Ville de Vendôme, le CIC, le Crédit Mutuel, le Pôle Image 41, le Centre Leclerc, les sociétés Ecofit, Jussieu, Chavigny, l’Espace Fleurs Neilz…

LPS : Cette année, mais c’était déjà le cas l’an passé, le plateau sera plutôt relevé, non ?
PT : Nous tenons à préserver un équilibre entre écrivains locaux, régionaux et auteurs venant de Paris et ailleurs. Disons d’abord, et c’est un honneur, que la journée aura lieu sous le haut patronage et en présence de M. Valéry Giscard d’Estaing, membre de l’Académie française. Ensuite, pour n’en citer que quelques-uns sur plus de trente auteurs invités – je prie les autres de me pardonner –, nous accueillerons Eric Yung, auteur de polars, fameux homme de radio et de télévision ; Christiane Rancé, distinguée notamment par le Prix de l’Essai de l’Académie française, ou encore Jean-René Van der Plaetsen, directeur délégué du Figaro Magazine et récent lauréat du prestigieux Prix Interallié.

LPS : Le public pourra venir à la rencontre de ces écrivains pour une dédicace et un vrai échange, mais la journée sera aussi ponctuée d’animations…
PT : En effet, outre un débat autour du livre et de la télévision que je devrais animer, il y aura un atelier d’écriture, un concours de dictée ouvert à tous avec des livres à gagner, des lectures faites par un comédien, de la musique et, grande nouveauté, un espace enfants, des Quizz, des auteurs de BD et un concours de dessin avec bons d’achat à la clé, organisé par notre partenaire La Maison de la presse. On pourra aussi déjeuner sur place, fureter dans un stand de livres anciens et y découvrir les vins du Domaine de La Chapinière. Sans oublier la projection du film « Si le château de Meslay m’était conté. »