Anniversaire – Centre Quinière, le « phare » du quartier ouest

Samedi 14 octobre, le centre social Quinière a célébré son 40e anniversaire. Quarante années de projets, de réalisations, d’activités diverses et de divertissement. Maison de quartier, centre social et de loisirs, avec ses 1 200 adhérents l’équipement joue un rôle fondamental sur le quartier ouest en participant au mieux vivre ensemble.

Le centre social Quinière a soufflé ses quarante bougies. Une journée de festivités mi-octobre pour célébrer la belle longévité de la structure portée par une douzaine de salariés, près de soixante bénévoles et 1200 adhérents. Un anniversaire fêté dans le cadre d’une journée portes ouvertes visant à faire mieux connaître, aux petits, mais aussi aux grands, les nombreuses activités proposées sur le site. « On a vu enfin la concrétisation de quelques mois de travail. On a commencé à plancher sur cet anniversaire il y a quelques mois », se souvient Jeane Sandra, directrice depuis 2015. « On a beaucoup travaillé avec les adhérents pour voir ce qu’ils avaient envie de faire. Et il en est sorti un spectacle participatif mis en scène par la Ben Compagnie qui reprend sous forme de tableaux l’ensemble des activités proposées dans nos murs. » Un spectacle joué à guichet fermé qui reflète l’esprit du lieu. Créé il y a quarante ans par la Caisse des allocations familiales (CAF) et géré par celle-ci jusqu’en 2010, le site de Quinière a été ensuite repris par la ville. La municipalité a mis en place un projet destiné au développement des activités jeunesse et aux relations intergénérationnelles en transversalité avec les partenaires institutionnels et associatifs. L’équipement héberge aujourd’hui le centre social avec la permanence des services sociaux (assistantes sociales) et institutionnels (état civil), une représentation du service Jeunesse, le Projet de réussite éducative, le Relais d’assistantes maternelles Pirouette, la « prévention spécialisée » impulsée à la suite des problématiques d’incivilité dans le quartier et l’association de loisirs et d’éducation populaire (Alep). « C’est un équipement structurant au cœur du quartier ouest qui rayonne par les activités qu’il porte », explique le maire Marc Gricourt. « Mais il a un rôle important en matière d’action sociale et doit contribuer au vivre ensemble, répondre aux attentats des habitants avec une offre des loisirs adaptée et travailler à réduire l’isolement des personnes âges. »

« Accueillir, mais aussi sortir de ses murs »

Au fil des années, la Maison de quartier a développé ses activités et multiplié ses approches avec les institutions tout en instaurant une large participation avec le tissu associatif. Dans une volonté manifeste de sortir de ses murs, Quinière participe aux festivals « Des Lyres d’Été et d’Hiver », « Graine de lecteurs », « Quartiers d’été », « Semaine de la francophonie » et à « la journée Citoyenne ». Des initiatives propres comme « Quinière s’décale » ou « Jardin partagé » vont à la rencontre des familles hors murs. Au sein de son bâtiment imposant, le centre accueille seniors, adultes et enfants. Cest dans une salle où règne, selon les jours, une ambiance de réunion de famille, d’ouvroir, de récréation, de bricolage, mais toujours dans l’échange et le partage, que se déroulent les activités. « Du plus jeune au plus âgé, on vient pour passer un moment, pour être ensemble, se faire plaisir, tricoter avec les autres les moments de solitude. La diversité de ces personnes génère une force solidaire et collective », explique Mme Sandra.

« Animer le quartier pour dynamiser aussi le commerce »

Quinière est avant tout un équipement de quartier, collectif et polyvalent, ayant pour objectif principal de soutenir et faire participer les habitants à la recherche d’un mieux vivre. Pour sa directrice, « le centre social et socioculturel, c’est un lieu qui appartient aux habitants et qui n’a pu et ne peut continuer à exister sans leur forte implication. En tant que facilitateurs,  nous leur faisons confiance pour construire de nouveaux projets correspondant aux besoins de tous et continuer à vivre ensemble dignement. » Quinière continuera donc à jouer son rôle de centre social. Mais ses fonctions ne cessent d’évoluer. Ainsi, la municipalité compte s’appuyer sur le centre pour augmenter l’attractivité du quartier. « Sur le micro quartier Quiniere, le centre joue et doit jouer encore plus à l’avenir un rôle d’attractivité aux côtés de la structure petite enfance et aussi des acteurs privés, commerçants, patriciens de santé, etc. », affirme Marc Gricourt. « Demain dans la recherche de dynamisations des activités commerciales et tertiaires sur ce périmètre urbain, l’espace Quinière sera un acteur fondamental sur le plan de l’animation. Il doit accueillir encore plus de monde et aller à la rencontre des habitants en partenariat avec le conseil de quartier par exemple et les commerçants proches. » Voilà de nouveaux défis pour trinquer à la continuité de la structure.

ARP

Centre socioculturel Quinière, Avenue du Maréchal-Juin. Tél. : 02 54 43 72 07.
Horaires d’ouverture : lundi,mercredi, et jeudi de 9 h à midi, puis de 14 h à 18 h.
Mardi et vendredi de 14 h à 18 h.