Avord – Du renouvellement dans les commandements de la BA702

PASSATION Le mois de septembre a vu du mouvement dans les commandements respectifs et de la base avec la passation de pouvoirs entre le colonel Alboma et le nouveau commandant de cette base aérienne le colonel Géraud Laborie.

Jacques Feuillet

Les nouveaux commandant d’unités.

Beaucoup d’animation sur le tarmac où traditionnellement les cérémonies ont lieu avec protocole, défilé des troupes et survol aérien. Tout débutait vendredi 7 septembre avec les adieux du colonel Frédéric Alboma après deux années passées à la tête de la base. C’est sous l’autorité du général Taprest, major général de l’Armée de l’air, en présence de nombreuses autorités civiles et militaires que le colonel Géraud de Laborie devenait à cet instant le nouveau commandant de la BA702. Il revient ainsi sur la base où il fut élève pilote voilà 22 ans. Le colonel Laborie a à son actif, 4100 heures de vol sur 30 types d’avions différents, 930 heures d’essais en vol et
45 missions de guerre. Il a servi durant six années aux Etats-Unis.

Autre cérémonie, autre prise de commandement, mercredi 12 septembre pour les unités de la base sous la présidence du général de corps aérien Jean Rondel et le colonel Laborie. Pour mener à bien toutes les missions confiées à cette BA702, une des plateformes majeures aéronautiques de l’armée de l’air forte d’un effectif de 2400 personnes, militaires et civiles. Sept unités composent le dispositif et ce mercredi, elles recevaient leurs nouveaux commandants : escadre de commandement et de conduite aéroportés, lieutenant-colonel Frédéric Ochem; escadron de détection et de contrôle aéroportés, lieutenant-colonel Yann Lefebvre ; escadron de soutien technique aéronautique, lieutenant-colonel Ghislain Mifurt ; escadron de soutien technique sol air, commandant Hervé Moreau ; escadron de défense sol air, commandant Florian Muradore ; escadron de protection, commandant Frédéric Fontenelle ; escadron de sécurité, incendie et sauvetage, commandant Emmanuel Sarti.

Avec la rigueur que l’on connaît ici à Avord où tout est millimétré, s’ensuivait le défilé des troupes avec musique militaire et une section cynophile très remarquée quant à l’attitude combinée maitre et chien tout à fait exemplaire. Survol du défilé par un AWACS dont le lieutenant-colonel Ochem sera le coordonnateur de l’activité des quatre AWACS français dans le cadre de la posture permanente de sureté ou en opérations extérieures.

Grosse responsabilité et fierté colonel pour cette promotion ? : « Bien sûr, fierté et importance de la mission qui m’incombe avec quatre cents personnels sous ma responsabilité. Cette unité est un défi au quotidien, des missions et une activité qui ne s’arrêtent jamais. Mission centrale comme le sont celles de mes collègues car nous travaillons tous les uns pour les autres. C’est une mission particulièrement valorisante pour tous les personnels qui ont à cœur de faire le maximum en permanence. C’est mon deuxième passage à Avord…». 2000 heures de vol, c’est une référence pour le nouveau « patron » des AWACS de la BA702, appareil qui évolue en permanence et qui est le guetteur sécurité dans le ciel national et sur bien d’autres dans le monde.

La section cynophile.