Un beau succès pour le Festival de la voix

La nouvelle édition du Festival musical de l’Indre a connu une bonne affluence, en attendant l’année prochaine.

Diversité musicale et convivialité : voilà les 2 mots clés du Festival de la voix et cette  12e édition a tenu à respecter cela. Avec de la musique lyrique, de la musique folklorique, de la pop ou de la variété française, les choix musicaux étaient très variés dans le but de plaire aux plus grand nombres de personnes.

La première soirée du Festival s’est déroulée à la Scène Nationale Équinoxe avec le chœur Aedes et dans le même temps à l’église de Saint Marcel avec le groupe Pust et les suédois de Svanholm Singers, sans doute la plus belle représentation de ce festival pour les bénévoles. À Châteauroux, le chœur mixte d’Aedes a revisité les plus grands tubes de deux monstres de la chanson française, Jacques Brel et Barbara et a conquis les spectateurs présents dans la salle pour lancer parfaitement cette nouvelle édition du festival. À Saint-Marcel, l’ambiance était très nordique. En première partie, les norvégiens de Pust, un ensemble vocal mixte qui se situe à la croisée des musiques world, du jazz et de la musique vocale ethnique, ont chanté des chansons folkloriques traditionnelles de Scandinavie, avant de laisser leur place au choeur d’hommes de Svanholm Singers.

Le Festival a rythmé de nombreuses places le samedi. La Chapelle des Rédemptoristes à Châteauroux accueillait de nombreux spectacles gratuits, ouverts au public. La place de la République accueillait également des artistes au milieu des différents stands du marché hebdomadaire. La soirée a été marquée par différents concerts, notamment à l’Eglise Notre-Dame avec en première partie des élèves des conservatoires de chants de Châteauroux et d’Argenton-sur-Creuse et en deuxième partie, Svanholm Singers. Ce groupe, composé uniquement d’hommes, a été la révélation du Festival. Ces hommes sont tous étudiants, ils ont entre 18 et 30 ans et une passion commune : le chant. Ils reprennent et interprète un répertoire traditionnel nordique et balte. « Leur spectacle est le plus beau et le plus émouvant des différentes représentations » selon Régis Gattin, l’un des bénévoles et organisateurs du Festival. Le même soir, le groupe Accent s’est produit à Valençay, avant de se produire le lendemain pour le dernier concert à la Nef des Cordeliers castelrousine. Ce groupe, composé de six garçons venant de cinq pays différents (France, Suède, Canada, Angleterre, Etats-Unis) ont terminé de parfaite manière ces 3 jours de festivités avec leur style Pop/Jazz a Cappella.

À côté de ces concerts, des ateliers étaient organisés et dirigés par les artistes eux-mêmes au Centre Racine, tout cela dans un esprit très convivial et participatif, 2 maîtres-mots de ce très beau festival.

Thomas Chevalier