Blois – La polyclinique s’ouvre aux lycéens

La polyclinique de Blois et le centre Théraé ont participé, mardi 4 décembre, à l’opération « Ma clinique est fantastique », organisée par la Fédération de l’hospitalisation privée (FHP). Une journée pendant laquelle les professionnels de santé ont pu échanger avec les lycéens sous forme d’ateliers ludiques.

Une centaine de lycéens a pu échanger avec des professionnels de santé sur leurs métiers et manipuler du matériel.

Une centaine de lycéens de Sonia Delaunay et La Providence a pu découvrir ou redécouvrir la diversité des métiers exercés à la polyclinique de Blois et au centre Théraé, le 3 décembre, dans le cadre d’une journée organisée par la Fédération de l’hospitalisation privée (FHP) : « Ma clinique est fantastique ». « Nous avons choisi de leur parler des métiers du soin, mais aussi des fonctions supports souvent méconnues, comme technicien biomédical, hygiéniste, informaticien… », explique Laëtitia Hamon directrice des soins infirmiers à la polyclinique de Blois, avant d’ajouter : « Il s’agissait aussi de donner aux jeunes toutes les informations sur le métier d’infirmière qui a évolué, c’est maintenant une véritable collaboratrice du médecin et il y a de nombreuses possibilités de spécialisation : hygiéniste, prise en charge de la douleur, plaies et cicatrisation… ». Côté Centre médical Théraé, ce sont les métiers d’éducateur spécialisé, de la diététique ou encore de la restauration qui étaient présentés. « Cela va leur permettre de confirmer ou non leur choix d’orientation post-bac et de poser des questions directement aux professionnels mais c’est aussi un moyen d’appuyer sur certains points que l’on voit en cours comme les consignes d’hygiène », indique Audrey Ardouin, professeur en sciences et techniques médico-sociales au lycée Sonia Delaunay qui accompagnait des terminales Accompagnement en soins et services à la personne option domicile ou structure (ASSP). En effet, un agent biomédical présentait des appareils non invasifs, le pôle maternité montrait les soins et la manipulation des bébés, un orthopédiste présentait son matériel et un stand de prévention montrait les gestes élémentaires pour l’hygiène des mains. « Il y a une quarantaine de métiers qui ont tous leur importance au sein de la polyclinique, de l’accueil, à l’administration, en passant par le bio nettoyage, la lingerie, la restauration et les professionnels de santé, chacun a sa place et un rôle à jouer », conclut la directrice des soins infirmiers.

C.C-S.