Blois : Le musée des arts religieux, concentré artistique de nos églises

Partageant le même superbe bâtiment des Jacobins que le Musée d’histoire naturelle, le Musée d’art religieux offre un inventaire de plus de 3 000 objets de culte, géré par son responsable Jean-Paul Sauvage depuis 10 ans, professeur d’histoire passionné et disert.
Pour visiter ce musée, rien ne vaut l’accompagnement d’un guide, c’est gratuit et on peut ainsi accéder aux armoires fermées qui renferment 1 000 reliques de saints, des chasubles brodées d’or et d’argent, des photos d’églises, etc. Les statues en bois peints, les autels pliants pour messe en plein air, les ex-votos de remerciement aux saints, des ciboires et calices, des étendards de procession très anciens, des statues du 14ème siècle. Cette plongée dans le monde religieux du passé résume la dévotion intense des paroissiens de nos campagnes d’autrefois, avec un goût de nostalgie devant les confessions par internet d’aujourd‘hui ! Où sont nos processions et nos rassemblements chrétiens, accompagnés de la fanfare des cloches et des chants des enfants de chœur ? La Covid, envoyée du Diable, a stoppé tous ces rassemblements religieux pour des mois.

Des trésors à découvrir
Dès que nous serons libérés du joug de la pandémie, nous pourrons à nouveau visiter nos églises et découvrir sur place ces monuments de notre région qui signalent de loin la présence des villages. Le Diocèse organise depuis quelques années les visites d’églises dès le printemps, avec 70 guides bénévoles qui accompagnent les visiteurs, rendez-vous à 15h devant la porte de l’église, en général le samedi ou dimanche, et c’est parti pour une visite commentée et documentée dans le cadre de la Pastorale du tourisme organisée par le Diocèse de Loir-et-Cher. Ce sont des visites gratuites ouvertes à tous, croyants ou non, avec des explications sur l’histoire, l’archéologie et la religion.
G. Br.
Pour les dates de visites d’églises, consultez le site www.pastoraledutourisme41.fr