Blois – Une délégation chinoise au Jardin de Cocagne

Une délégation de fonctionnaires chinois de l’Institut de Contrôle des Aliments et des Drogues a visité le Jardin de Cocagne. Photo : DR.

Dans le cadre d’échanges franco-chinois, une délégation de la ville de Chengdu, capitale du Sichuan en Chine a fait escale vendredi 12 octobre, au Jardin de Cocagne, à Blois.
Composée de fonctionnaires de l’Institut de Contrôle des Aliments et des Drogues de cette province, une délégation de 16 membres, réalise avec son directeur, Xiao He, un voyage d’études de 3 semaines en France sur le thème de l’agriculture biologique. L’objectif est de comprendre tous les rouages du fonctionnement et des contrôles de la filière qui assurent la traçabilité et permettent de certifier en « Agriculture Biologique » les productions. « Ils ont visité la serre de semis jusqu’à la boutique, en passant par les serres et le plein champ et cela a été l’occasion de parler plans de cultures, vente directe, abonnement aux paniers et planification, variétés anciennes… », indique Valérie Hanon, directrice de l’association Bio Solidaire, Jardin de Cocagne & entreprise d’insertion. La plupart des questions ont porté sur la nature, la fréquence et le côté pratiques des contrôles par les organismes de certification, qui sont en France des organismes indépendants. L’objectif des autorités chinoises est de s’en inspirer afin de créer une filière fiable. « Il semble qu’il y ait peu de fermes de la taille de notre jardin (8 hectares) en Chine où la taille moyenne des fermes de maraichage est de moins d’un hectare et, dans certaines plaines, des exploitations légumières industrielles sur plusieurs centaines d’hectares », précise Valérie Hanon. Peut-être de quoi donner des idées à ces visiteurs ?
C.C.-S.