Concert avec la Confrérie de St-Julien-des-Ménétriers

Etrechet
– Dimanche 13 décembre
Concert avec la « Confrérie de Saint-Julien-des-Ménétriers » (chants, violon, flûte, charango, vielles, cornemuses et accordéon diatonique).
Au cours de ce concert, les membres de la « Confrérie de Saint-Julien » évoqueront les traditions de Noël depuis la crèche inventée par saint François d’Assise à d’autres usages plus locaux. Ainsi en Berry les bœufs étaient réputés parler pendant la messe de minuit et gare à celui qui écoutait leur conversation. La « buche » était appelée la cosse de Nau. C’était un véritable tronc d’arbre. Les forces réunies de plusieurs hommes étaient nécessaires pour l’apporter et la mettre en place, car elle était destinée à alimenter la cheminée pendant les trois jours que dure la fête de Noël. La « cosse de Nau » devait, autant que possible, provenir d’un chêne vierge de tout élagage et qui aurait été abattu à minuit. On le déposait dans l’âtre, au moment où sonnait la messe nocturne, et le chef de famille, après l’avoir aspergé d’eau bénite, y mettait le feu. On conservait ces débris de la cosse de Nau d’une année à l’autre : ils étaient recueillis et mis en réserve sous le lit du maître de la maison. Toutes les fois que le tonnerre se faisait entendre, on en prenait un morceau que l’on jetait dans la cheminée. Laisnel de la Salle nous raconte que les pains ou gâteaux de Noël étaient de deux sortes : les cornabeux et les naulets. Ils étaient confectionnés dans les fermes, et on les distribuait aux pauvres dans la matinée de Noël : ces pains étaient en forme de cornes ou de croissants.
Participation aux frais : 6 €. Eglise d’Etrechet. Dimanche 13 décembre à 15h 30.