Flower power à Rivaulde…

CULTURE Pour la  huitième édition des Rendez-vous de Rivaulde à Salbris, les 20 et 21 juillet, les écuries ont pris le look années soixante-dix avec comme thème « Sous les pavés, la plage ».

Vendredi soir après un apéro concert animé par les Célestins, Panier Piano, spectacle où Léonor Stirman incarne Golda Schmendrick, une pianiste internationale mais surtout amante délaissée et seule, animant une masterclass musicale, mêlant humour et émotions, de Chopin à Barbara en passant par la Marche turque de Mozart, tout en puisant ses forces dans la vodka.

Le samedi après-midi était dédié à des ateliers, très années soixante-dix, avec tissage, poterie et chorégraphie s’inspirant de la célèbre comédie musicale Hair. Le soir, après l’apéro concert, Taira Borée a mis le public à contribution dans une impro sur le thème de Blanche Neige et les Sept nains, avant la projection en plein air de deux films muets de Charlie Chaplin et un de Buster Keaton, accompagnés en musique par les Célestins.

« Même s’il y avait un peu moins de monde que d’habitude, cent dix entrées au lieu de cent soixante, sans doute à cause des congés d’été, nous avons eu de très bons retours du public, constate Taira Borée, directrice artistique de la compagnie du Bélouga à l’origine du projet, avec les propriétaires des Ecuries de Rivaulde, Charles-Hubert et Marine de Brantes. L’ambiance était très sympa et les spectacles de qualité. Les restitutions des ateliers ont été très appréciées et applaudies, ce qui montre que les gens osent les arts vivants, slogan et raison d’être des Rendez-vous de Rivaulde. »

La neuvième édition des Rendez-vous de Rivaulde se tiendra les 21 et 22 septembre sur le thème de la sorcellerie en Berry et en Sologne, avec notamment une veillée autour du feu animée par un conteur solognot.

F.M.

Partager cet article
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email