La meilleure baguette  du Loir-et-Cher est … à Blois

Un concours a eu lieu le 28 février à la Chambre de métiers et de l’artisanat, à Blois. Un record de participation cette année avec 20 artisans boulangers en lice.

« La meilleure baguette de tradition ne doit avoir aucun améliorant, il faut un bel aspect, une mie couleur crème et une cuisson juste », explique Jean-René Carniaux, boulanger retraité et président du jury du concours. En effet, un certain nombre de critères étaient attendus par les professionnels et consommateurs qui devaient juger les baguettes de 20 boulangers du Loir-et-Cher, le 28 février, à la Chambre de métiers et de l’artisanat (CMA41). Un record de participation pour cette 6e édition du concours. « C’est bon signe pour l’avenir de notre profession », souligne Jacky Otto-Bruc, président de la fédération départementale de la boulangerie et boulangerie-pâtisserie française de Loir-et-Cher. Et de rappeler : « Nous avons été le premier département en France à avoir lancé le pain de tradition française, le 12 avril 1993, pour avoir un pain de qualité, sans additifs ». Le député, Stéphane Baudu, présent lors de la remise des prix, a salué « le combat de Jacky Otto-Bruc pour l’excellence de la boulangerie française afin de répondre aux exigences qualitatives des citoyens ». Sur les 120 points attribués pour déterminer le meilleur, tous les candidats ont dépassé 70 points. « Mais le gagnant a toujours fait la course en tête et les membres du jury ont été unanimes sur le classement », précise Jean-René Carniaux. C’est la boulangerie-pâtisserie-snacking d’Olivier Grimaud, « Les Gourmandises d’Olivier », située à Blois, qui a remporté le 1er prix. « Je suis très heureux car l’an dernier j’avais terminé troisième et j’ai travaillé pour améliorer certains critères. C’est une matière vivante et il faut trouver les bons dosages », explique Jean-Paul Arnaud, responsable boulanger chez « Les Gourmandises d’Olivier ». Et son patron, Olivier Grimaud, d’ajouter : « Je suis très fier d’avoir reçu cette distinction de la profession, cela va renforcer ce que l’on communique à nos clients : du fait maison de qualité avec une farine locale qui vient d’Indre-et-Loire ». Le vainqueur représentera le Loir-et-Cher au concours régional à Tours en avril prochain et arrivera peut-être jusqu’au niveau national, à Paris, mi-mai.

Classement ▶

1. Jean-Paul Arnaud – « Les Gourmandises d’Olivier » à Blois
2. Benoît Mazurier – « Les délices de la cavée » à Saint-Hilaire-la-Gravelle
3. Mathias Navarro à Nouan-le-Fuzelier

C.C-S.