Le mardi, on sort à Issoudun

Lize Van Deuq à découvrir le 1er août à 21h dans la cour de l’Hospice Saint-Roch

La programmation des «mardis de l’été», spectacles gratuits dans les rues d’Issoudun permettra cette année encore aux jeunes et aux moins jeunes de vivre Issoudun autrement.
Six rendez-vous sont proposés, principalement au mois de Juillet, la fin du mois d’août étant consacrée au cinéma en plein air.

• On commencera dès le 4 juillet avec Steve Waring. Cet américain a deux facettes: celle de chanteur pour enfants auxquels il propose des chansons intelligentes et drôles et l’autre davantage appréciée des adultes, c’est la qualité de sa musique. Dans la ville qui met chaque automne la guitare à l’honneur Steve Warring aurait largement eu sa place aux côtés de Marcel Dadi. Il s’est déjà fendu d’une dédicace à l’intention des Issoldunois « Grâce à Lafayette et deux siècles d’entente franco – américaine, mes trois enfants ont deux nationalités… alors c’est chouette de chanter à Issoudun le 4 juillet, date of the American Revolution. »

Pratique : 4 juillet, 21h au kiosque du jardin public Champs Elysées

• Du blues rock le 11 avec Sate. Elle a baigné depuis toujours dans le jazz et le blues puisqu’elle est la fille de la chanteuse de blues canadienne Salomey Bey. Ca va bouger à Issoudun.

Pratique : 11 juillet, 21h au kiosque du jardin public Champs Elysées

• Le 18 on passera au reggae avec Rod Anton le chanteur blanc a parfaitement intégré les codes du reggae jamaïcain. C’est à la fois doux, un peu sucré, mais avec la musique qui va bien et qui vous donnera envie de vous déhancher.

Pratique : 18 juillet, 21h au kiosque du jardin public Champs Elysées

• Gauvain Sers il est sorti de l’anonymat en assurant la première partie des concerts de Renaud. Il est né dans la Creuse toute proche et en amoureux de la chanson française il a fait son apprentisage auprès des plus grands puisque Leprest, Ferrat et Renaud bien sûr sont ses références. Habile mélodiste, portraitiste ses chansons ciselées naviguent entre humour, tendresse et révolte. La carrière de Gauvain est en train de décoller et c’est une chance de pouvoir l’applaudir à Issoudun.

Pratique : 25 juillet, 21h au kiosque du jardin public Champs Elysées

• Liz Van Deuq est une jeune fille acidulée qui sait très bien ce qu’elle veut et qui écrit des textes rigoureux dans lesquels amour ne rime pas forcément avec toujours. Originaire de la Nièvre, elle a fait des première parties de Cali ou Emilie Loizeau. Elle est soutenue par le pôle régional de la chanson à Lignières. Un concert un peu exigeant qui ravira les amoureux des mots.

Pratique : 1 août, 21h cour du musée de l’Hospice Saint Roch

• Le Chœur Mikrokosmos en voisin. L’ensemble dirigé par Loïc Pierre depuis trente ans est basé à Vierzon. Sa renommée est internationale. On l’a entendu à plusieurs reprises au Festival de La Voix de Châteauroux dont il est coorganisateur. Son passage à Issoudun est un véritable événement. Mikrokosmos ce sont des voix de rêve qui mettent en couleur les musiques de Francis Poulenc, Meredith Monk, des musiques majestueuses anglaises comme les mélodies populaires norvégiennes

Pratique : 8 août, 21h cour du musée de l’Hospice Saint Roch