Mireille Perrier aux Lobis le samedi 23 février

Projeté en avant-première aux Lobis à Blois, en présence de l’acteur Nadir Legrand, le film de Judith Davis «Tout ce qui me reste de la Révolution» semble être bien parti pour devenir un grand succès populaire.

Le débat a dégagé plusieurs pistes de réflexions et de constatations sur ce qui est advenu de notre pays depuis 60 ans déjà, pas toujours en bien, notamment sur le plan social. La projection programmée le samedi 23 février prochain, en soirée, promet d’être aussi animée que l’avant-première. Car, revenue en guest-star dans ce même cinéma où elle a œuvré comme ouvreuse, avec aussi l’ancien studio, rue du Foix, entre ses répétitions au sein de la troupe de Nicolas Peskine, l’actrice Mireille Perrier aura plaisir à revenir dans sa ville natale pour y rencontrer ses amis, ses fans et celles ou ceux qui l’ont connue avec son panier à esquimaux et bonbons pendant l’entracte. Elle avait choisi ce job pour «manger» des films, s’en imprégner, se cultiver et elle put, ainsi, allier nourriture en solide pour vivre et nourriture intellectuelle. Les Blaisois ne manqueront pas ce rendez-vous exceptionnel avec cette actrice restée simple et accessible et qui sourit toujours.

Jules Zérizer

Renseignements aux Lobis au 02 54 74 33 22. www.cap-cine.fr

À VOIR AUSSI…

« Une Intime Conviction » aux Lobis

Le jeudi 7 février à 20h30, le cinéma les Lobis, en partenariat avec le Conseil Départemental de l’Accès de Droit en Loir-et-Cher, organisent une projection exceptionnelle du film « Une Intime Conviction » de Antoine Rambault, suivie d’une discussion avec Denys Baillard, Président du tribunal de grande instance de Blois, Frédéric Chevallier, procureur de la République et Maître Schéhérazade Bougrara, avocate au Barreau de Blois.