Nouan-le-Fuzelier – La guerre et la paix


A la mairie de Nouan-le-Fuzelier est présentée durant un mois, une exposition mémoire de l’armistice de la Grande Guerre.
Il y a cent ans était signée l’armistice. Après quatre ans de canonnades, de souffrance et de morts, la paix retrouve ses droits dans une France meurtrie. Depuis, chaque année dans nos cimetières, sont cités les « Morts pour la France ». Mais qui étaient-ils, quels étaient leurs métiers, comment vivaient-ils à Nouan-le-Fuzelier ? C’est ce qu’ont voulu savoir les auteurs de l’exposition « La guerre et la paix il y a cent ans ». Une exposition chargée d’émotion, à la lecture des lettres des Poilus sur le front, des photos et des coupures de journaux qui relatent les faits des jours qui passent.
Ce sont sans doute les extraits des comptes rendus de conseils municipaux qui ont donné le plus d’informations. Sur la vie au village qui continue, les réquisitions pour remplacer le boulanger parti à la guerre, le vote d’une aide pour les femmes en couche et les veuves…
Paul Reynier est alors maire de Nouan-le-Fuzelier, il comptera 107 défunts dans sa commune. Comment oublier un tel désastre ? l’exposition ne cherche pas à répondre à cette question, mais nous aide à ne pas oublier et nous rappeler les conditions de vie de l’époque. Grâce à l’aide des particuliers, mais aussi des musées de Gièvres, de Verdun et de Sologne, le visiteur voit les costumes des militaires français, américains et allemands de l’époque, ainsi que des objets aussi insolites mais bien réels que les douilles d’obus et les casques lourds.
Exposition à voir à la mairie, du 11 novembre au 2 décembre, aux heures d’ouverture de la mairie.
Fermée le samedi. Dimanche de 15h à 18h.

SLM

Partager cet article
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email