Pop art et racines


Du 24 janvier au 16 février, l’Atelier situé dans l’ancien centre des impôts accueille une exposition de Valérie Lugon, plasticienne franco-suisse.
Installée à Romorantin depuis 1999, l’artiste est intervenante en arts plastiques dans les écoles de Loir-et-Cher tout en étant médiatrice culturelle au château de Chambord pour les expositions d’art contemporain. Sur ses toiles, elle travaille beaucoup sur les impressions. «Cela remonte à un souvenir de petite fille, évoque-t-elle. Lorsque assise à l’arrière de la voiture familiale pour traverser la France afin d’atteindre notre lieu de vacances, le nez collé sur la vitre et les yeux écarquillés, je me passionnais pour les anciennes publicités peintes sur les murs et les panneaux d’affichage défraîchis qui défilaient devant moi. Ensuite au lycée, en histoire de l’art, j’ai découvert le Pop Art, avec Andy Warhol et Robert Rauschenberg. Comme ce dernier, j’ai voulu créer un univers fait de transferts d’images sélectionnées dans des magazines et intégrées dans mes toiles. Depuis quelques années, je fais moi-même des photos que je transfère et retravaille par dessus. J’aime l’idée de ne pas