Une COP régionale en 2019

 

Les COP, Conférences Internationales sur le climat, se succèdent sur la planète. Certes les résultats sont mitigés, mais la prise de conscience s’étend auprès de tous les citoyens ou presque. La Région Centre Val de Loire initie cette année sa propre conférence sur le climat, avec l’objectif de ratifier en fin d’année, des décisions concrètes. 

Du 22 au 24 janvier se tient à Dunkerque, la 20e édition des Assises Européennes de la Transition Energétique. 3 500 participants sont présents, dont Charles Fournier, vice-président de la Région Centre-Val de Loire.

Les représentants des pouvoirs publics, des mondes économiques, académiques et de la société civile, partagent leur expérience de la transition énergétique.

La Région Centre-Val de Loire est très impliquée dans cette prise de responsabilité, quant à la diminution effective de notre consommation énergétique et la recherche de solutions pour une production plus « propre » de nos énergies.

A cet effet, la Région Centre VdL initie, durant cette année 2019, sa propre COP Régionale, en marge des COP européennes et mondiales.

« Les sujets environnementaux sont planétaires, explique François Bonneau, président de notre Région, mais nos progrès ne passeront pas que par les grandes décisions internationales. Chacun est acteur sur le terrain, en agissant notamment sur la consommation des bâtiments et sur ses modes de déplacement ».

Tous engagés, ruraux et urbains

La COP devra permettre d’aboutir à une mobilisation régionale, permettant de lutter plus efficacement contre le dérèglement climatique, puis d’impulser et accélérer la transition vers des territoires et une économie régionale résilients et sobres en carbone. La transition devra à la fois traiter de la baisse des émissions de gaz à effet de serre, et de l’adaptation des territoires aux dérèglements climatiques existants et à venir. Il s’agira de trouver un équilibre entre les besoins et les capacités de chaque territoire. La répartition de l’effort et des opportunités entre zones urbaines et zones rurales sera un enjeu essentiel de cette conférence.

En lançant une COP régionale, la Région Centre-Val de Loire souhaite aboutir à un accord centré sur l’action pour atteindre des objectifs partagés, afin de rendre les scenarios opérationnels et de corriger les trajectoires. Les engagements qui seront pris devront permettre d’atteindre collectivement les objectifs régionaux, en mobilisant tous les acteurs du territoire.

« En décembre 2019, une délibération du Conseil régional prendra acte de ce qui aura été décidé durant l’année, avec des choix stratégiques comme la méthanisation par exemple, précise François Bonneau. Il faudra concrétiser nos choix par de vrais plans d’action ».

 

Stéphane de Laage