Vierzon : TransFiguring à l’espace Rollinat

Devenu musée et Micro-Folie, l’ancien bâtiment de La Poste reçoit jusqu’au 26 septembre les œuvres des membres du mouvement photographique Transfiguring. L’exposition de leur vision commune de leur art, l’Optico-Narrative, est installée dans l’espace muséal Maurice-Rollinat, place Brel.
Les œuvres d’art et les expositions se succèdent dans l’espace muséal Maurice-Rollinat de la place Jacques-Brel, à Vierzon. Peintures, sculptures ou photographies, ornent successivement la structure culturelle locale. Une opportunité de découverte des différentes formes d‘expressions artistiques est ainsi offerte de manière ludique et gratuite .
Depuis le milieu du mois de juillet, c’est l’art photographique qui s’est aventuré sur les murs vierzonnais avec des œuvres de plusieurs artistes du mouvement TransFiguring. Le mouvement a débuté, au milieu de la dernière décennie, avec 6 artistes regroupés en association pour initier leur propre mouvement de photographie. Leur but était de promouvoir et défendre la photographie plasticienne. Depuis, le nombre de membres a été porté à 12 et le mouvement devrait continuer de grandir. À Vierzon, quatre des six membres fondateurs sont présents par œuvres interposées. Sur les murs ou leurs socles, diverses productions des initiateurs du mouvement Vam et son « féminin qui parle, qui rit et qui pleure », Georges Dumas et sa Paintography, Olivier de Cayron et, entre autres, ses Taxis roses de Bangkok, Marie-Laure Mallet-Melchior, exploratrice de nombreuses techniques, et de ceux qui les ont rejoint par la suite, Jean-Philippe Deugnier, en grands formats à visions changeantes, et Willy Bihoreau, né après un Métal Hurlant qui ne l’aurait pas renié, sont désormais accessibles aux regards berrichons jusqu’à la fin septembre.

F.S.