Blois – Journée mondiale de la vue… Rien que pour vos yeux !

À VOIR Instituée en 2000, la « Journée mondiale de la Vue » défend le droit à la vue et développe l’accès aux soins. Jeudi 11 octobre, lors de sa dix-huitième édition, professeurs et étudiants en BTS-Optique Lunetterie du Lycée Camille Claudel se relaieront dans les centres commerciaux de Blois pour faire passer des tests d’acuité visuels aux visiteurs.
ARP


Une personne devient aveugle toutes les cinq secondes. Environ 180 millions d’individus souffrent une incapacité visuelle et l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) estime que le nombre d’aveugles sera doublé d’ici 2020 en raison du vieillissement et de l’augmentation de la population. Mais que pouvons-nous faire pour lutter contre ces chiffres accablants ? « D’abord, il faut garder à l’esprit l’importance de passer des examens de la vue », explique Gérard Jullien. Et au délégué du Lions Clubs Centre, organisateur de la Journée Mondiale de la vue à Blois, de détailler : « parmi les personnes atteintes de cécité, 4 sur 5 (80%) subissent un type de cécité évitable, soit à cause de troubles qui pourraient être prévenus (20%), soit parce qu’ils pourraient être soignés (60%) et leur vue recouvrée. Les examens et interventions chirurgicales sont donc essentiels pour la détection et le traitement des problèmes de cécité dans beaucoup de cas. » Dans ce cadre et comme l’an dernier, le partenariat étroit entre le Lyons Clubs et le Lycée Camille Claudel propose, le jeudi 11 octobre de 10h à 18h, des tests d’acuité visuelle gratuits dans les galeries des trois centres commerciaux blésois. Cette action sera réalisée en collaboration avec les opticiens présents dans les galeries marchandes et la section BTS-Optique Lunetterie de Camille Claudel. Ainsi, vingt-huit étudiants dirigés par trois professeurs se relaieront pour faire passer des tests d’acuité visuels aux visiteurs. Des contrôles volontaires seront également effectués au lycée le lendemain pour les élèves, les enseignants et le personnel de l’établissement.
Sensibiliser aux défauts de la vue
« Le but est essentiellement de sensibiliser les citoyens aux divers défauts de la vue et de les informer des maladies oculaires cécitantes curables, en particulier en rapport avec la dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA), le glaucome et la rétinopathie diabétique qui comptent parmi les causes de ces troubles », indique Géraldine Obadia, professeur d’analyse de la vision à Camille Claudel. « Et c’est aussi un excellent exercice, intéressant et difficile, pour les élèves de deuxième année obligés d’aller vers les gens pour leur convaincre de l’intérêt d’un examen. Un contrôle d’une dizaine de minutes qui peut-être déterminant pour prévenir le handicap lié à des troubles visuels », appuie-t-elle en spécialiste. Depuis les années 1990, les chiffres des handicaps visuels n’ont cessé de baisser. Des actions telles que le dépistage ou encore la collecte de lunettes usagées qui seront ensuite recyclées y participent pour beaucoup. Malgré les progrès, en raison notamment du vieillissement de la population, le nombre de personnes concernées devrait tripler d’ici à 2050.
Journée mondiale de la Vue (à Blois)
Jeudi 11 octobre de 10h à 18h
Centres commerciaux, Auchan, Cora et Leclerc
Test d’acuité visuelle gratuits
Collecte de lunettes usagées
Information pour les aveugles et les malvoyants (bibliothèque sonore, canne blanche électronique, chien-guide

Partager cet article
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email