Ces quinze derniers jours…

A Blois, l’Histopad débarque au château

Les seules vieilles pierres ne suffisant plus pour charmer les cartes bleues des touristes, les sites tentent de redoubler de créativité. Les nouvelles technologies s’invitent par conséquent dans les murs et la ville de Blois n’est pas exempte du phénomène. L’Histopad, cette tablette qui permet un retour dans le passé, en réalité dite augmentée, a donc débarqué au château de Blois à partir du 12 juillet. Pas moins de 400 tablettes seront mises à la disposition des petits et grands dès cette date. Et sinon, c’est comment une fois l’Histopad dans les mains ? On peut équiper un personnage d’une armure qui pèse son poids, chercher les pièces d’un trésor dans le décor, zoomer sur les détails d’un tableau, entendre les mets crépiter dans le four, découvrir des éléments disparus, revivre heure par heure l’assassinat du duc de Guise, jouer un air de musique, ouvrir un écritoire d’un coup de doigt, etc. Soit une plongée au temps de la Renaissance, proposé en huit langues, dix dès l’an prochain.


Département : nouvelles technologies toujours

Le Loir-et-Cher s’exporte une nouvelle fois à Paris. Mission : opération séduction. En gare d’Austerlitz, une borne Timescope vien ttout juste d’être installée. Celle-ci propose une découverte originale et une promotion novatrice des sites emblématiques du Loir-et-Cher. La start-up Timescope a développé ce concept de bornes, accessibles à tout public, dans lesquelles sont diffusées des vidéos à 360° en réalité virtuelle. Grâce à elles, on plonge dans l’histoire d’un monument, on s’immerge dans un environnement particulier ou on découvre de manière inédite une destination ou un site. Le Loir-et-Cher est le premier Département à proposer une découverte à 360° de sa destination. Au total, quatre bornes de ce type sont implantées : une en gare d’Auterlitz à Paris et trois autres en Loir-et-Cher, sur la place du château à Blois, au sein du Domaine régional de Chaumont-sur-Loire et au château de Vendôme. Trois films, réalisés par l’Agence de développement touristique (ADT) Val de Loire – Loir-et-Cher, sont à visionner gratuitement dans ces bornes. La première vidéo est dédiée au Domaine régional de Chaumont-sur-Loire et à la Loire ; les deux autres se consacrent aux quatre grands sites patrimoniaux du département et au ZooParc de Beauval. Ou comment communiquer s’avère primordial pour se démarquer au milieu de l’offre touristique foisonnante, et capter de potentiels touristes.


En Sologne, un conseil municipal hyper-connecté !

On reste dans le thème… Le vote du budget est quasiment passé à la trappe lors du conseil municipal de Romorantin en juin, supplanté par les réseaux sociaux. Au lieu de chiffres, il fut plutôt question de «mégalo-maniaque » et d’ « enfant gâté », sur fond de posts Facebook et de tweets. Ambiance… Ou autant de joutes verbales entre le maire, Jeanny Lorgeoux, et le conseiller municipal d’opposition, Louis de Redon, qui sont devenues légion. Du fait d’élections municipales en 2020 et d’un duel qui s’annonce, le match a déjà commencé en salle de la mairie. Un vrai cirque, bien plus divertissant que n’importe quel programme TV. Morceaux choisis : « je vais vous expliquer ce qu’est un réseau social »… « moi je gère une ville monsieur !»… « l’ORTF, vous savez, n’existe plus »…. Ping… Pong. Un partout, la balle au centre, et un coup de marteau qui aura levé une séance cocasse. Jusqu’à la prochaine foire d’empoigne.

Emilie Rencien