Ces quinze derniers jours… dans le Cher

Le point du challenge Cordat-Brault

La septième étape du challenge des courses hors stade Berry-Sologne Cordat-Brault s’est déroulée la semaine dernière à Theillay. Une soixantaine d’athlètes ont marqué des points mais, dans l’affaire, c’est le vainqueur de l’épreuve solognote, Frédéric Drillaud, qui a fait la bonne opération. Ce succès lui permet d’envisager un classement sur 6 épreuves, donc d’effacer la moins performante. Une opération réussie par Laurent Pacton désormais en tête du classement général devant Arnaud Aupècle toujours blessé. Si, au total, plus de cinquante coureurs et coureuses peuvent toujours entrer dans le classement final (cinq compétitions validées), chez les féminines, elles sont encore une petite dizaine à pouvoir se disputer la victoire. A l’occasion de la course theilloise, Aurore Gomez a enregistré son cinquième résultat et si sa première poursuivante, Pascale Balouzat, compte une course supplémentaire, le 10 borne de la fête nationale lui a permis de resserrer l’écart. Constat identique pour Frédérique Riffault. Il reste deux épreuves, le trail de Quinçy le 15 septembre prochain, et la corrida de Mehun, un peu plus tard, pour connaître le résultat définitif.

Le classement sur 5 courses validées : 1e – Laurent Pacton (68pts) ; 2e – Arnaud Aupècle (101 pts) ; 3e – Aurore Gomez (289pts) ; 4e – Fabrice Hubert (298pts) ; 5e – Eric Soula (381pts) ; 6e – Aurélien Boursier (435pts) ; 7e Pascale balouzat (438pts) ; 8e – Stephane balouzat (458pts) ; 9e Frérique riffault (523pts) ; 10e – Cyprien Perin (540pts).


Le BerrySports n°40 est dans les kiosques.

Ils sont nombreux, trop nombreux, les sportifs comme les sédentaires à ne pas en connaître l’existence, 10 ans pourtant, mais qui, dès qui l’ont eu entre les mains, ont trouvé ça super. Au point de réclamer les numéros précédents… Le BerrySports n°40, le chouette magazine concocté par des journalistes de la région amoureux du sports, de tous les sports, est désormais dans les rayons ; Au sommaire : 10 pages sur le 14e titre historique du Tango Bourges Basket ; les coulisses de la victoire de Signatech Alpine en LMP2 aux 24 Heures du Mans, le Berry terre d’Ovalie avec les Bourges XV et le RAC Châteauroux en Fédérale 2; les SAV, le RC Issoudun et l’US La Châtre en Fédérale 3 ; les perspectives de La Berrichonne de Châteauroux en Ligue 2 de Football, ; le bilan des clubs du Cher en National 3 de footbal ; Jenipher Contois et Charlotte de la Villeboisnet, des filles qui courent mais pas que… ; Julian Alaphilippe de la Flèche Wallonne au Tour de France ; à la découverte de Moscou, la ville de la Coupe du Monde football … et bien d’autres sujets encore (76 pages couleurs papier glacé).


Plus de Master d’Arts Plastique à Bourges à la rentrée

L’Université d’Orléans a décidé de ne pas ouvrir à la rentrée de septembre 2018 le Master « Métiers de l’Enseignement, de l’Education et de la Formation » du second degré parcours Arts-Plastiques délivré depuis septembre 2013 à Bourges. L’Université d’Orléans met en avant la perspective d’une rentrée avec 5 inscrits au sein de la formation. Par ailleurs le taux de réussite au concours à l’issue de la formation est particulièrement faible. Tout comme la direction de l’université la région Centre-Val de Loire n’a pu que constater la fin de cycle du MEEF second degré Arts-Plastiques: trop peu d’étudiants, un seul et unique débouché sur concours au sein de l’Education nationale, et trop peu de postes d’enseignants d’arts-plastiques en collège ouverts. De fait la Région va initier une initiative, aux côtés de l’Université d’Orléans, pour redéfinir une maquette de formation plus attractive ouvrant des débouchés plus larges  en réunissant les différents acteurs de la formation en arts, et notamment l’Ecole Nationale Supérieure d’Art, en vue d’une réouverture d’une formation de niveau master à Bourges à la rentrée 2019.


La piscine inter-communale de Graçay ré-ouverte

Voilà plusieurs mois déjà que centre nautique intercommunal situé à Graçay était en travaux. Des travaux qui consistaient en la mise en accessibilité de l’ensemble du site (cheminement extérieur, vestiaires, accès aux bassins), en la réalisation d’un bâtiment MNS (Maître Nageur Sauveteur), et à la réfection du système de traitement de l’eau et en celui des bassins. Pour cette réalisation, la communauté de communes a été soutenue par l’Etat, la région Centre Val de Loire via le contrat régional de Pays et de la Réserve Parlementaire de Nicolas Sansu attribué lors de son mandat législatif. C’est au début de cet été que le ruban pour la ré-ouverture a été coupé lors d’une cérémonie où séance d’aqua zumba et défilé de mode avec les participations de l’office de commerce et de l’artisanat de Vierzon, Essentiel Masculin féminin et Ligne’S Lingerie Vierzon.

Fabrice Simoes