Chabris – Retrouvez l’ambiance de la Nationale 7 !

Une seule partie de la vitrine intérieure est prise sur cette photographie. Venez découvrir le reste !

Voir la Nationale 7 à Chabris, c’est possible depuis deux ans grâce à Nathalie Clément, passionnée de voitures des années 60-70 qui a repris l’hôtel-restaurant-traiteur «Le Berrichon Solognot », rue Jean-Jaurès, à Chabris. Nathalie est aussi la propriétaire depuis cinq ans du restaurant «D’hier et d’Aujoud’hui» à Varennes-sur-Fouzon. Fille de l’ancien garagiste de Pruniers-en-Sologne, Alain Clément, elle garde un amour des véhicules de l’époque qui sont rassemblés, en version miniature, dans une vitrine de 2 mètres de large sur 1, 20 mètre de long à l’intérieur du restaurant de Chabris. Cette vitrine était déjà dans l’établissement quand je l’ai repris. Le propriétaire d’avant y mettait à l’honneur la Route 66 et, encore avant, ce sont les coupes du club de football qui y trônaient. Moi, j’ai choisi de représenter la Nationale 7 pour rendre hommage à une époque où des centaines de restaurants bordaient la route des vacances des Français. Maintenant presque tous les commerces qui longent la N7 sont fermés, voire en ruines…”
La N7, également appelée « la route Bleue » ou encore « la route des vacances » était la plus longue des routes nationales de France avec ses 996 km. Elle reliait Paris à Menton via l’ouest de la Bourgogne, le nord de l’Auvergne, la vallée du Rhône, le massif de l’Estérel et la Côte d’Azur. Dans la vitrine de Nathalie, les véhicules de l’époque sont immortalisés dans des scènes qui mêlent petits personnages, commerces, restaurants et hôtellerie.
La collection rassemblée est source de souvenirs. Nathalie reçoit de ses clients des anecdotes. “Je me rappelle d’un client qui m’a dit que ce bus miniature, en provenance de Paris, était celui qu’il prenait maintes et maintes fois. Une autre personne lui a confié que sa famille avait déménagé dans ce camion Berliet.”
La N7 était réputée pour ses bouchons, l’établissement de Nathalie Clément aussi mais pour de bonnes raisons, bonne occasion de découvrir la nouvelle carte et d’admirer la vitrine intérieure qui est également visible librement aux heures d’ouverture.
F.T.