La Chaussée-Saint-Victor – Les apprentis artisans à l’honneur

Les apprentis majors de promotion des différents secteurs du CFA Interprofessionnel de Blois ont été récompensés. Le pôle alimentaire compte 43 % des effectifs apprenant.

La Chambre des métiers et de l’artisanat et le CFA Interprofessionnel de Blois ont récompensé les apprentis majors de promotion ainsi que des artisans au cours de la 25e édition des « Talents de l’artisanat », le 7 novembre, à La Chaussée-Saint-Victor.
« L’artisanat est la première entreprise de France et le CFA Interprofessionnel forme à 30 diplômes du CAP au BTS », a rappelé Stéphane Buret, président de la Chambre des métiers et de l’artisanat de Loir-et-Cher (CMA 41) pour lancer la soirée des « Talents de l’artisanat ». Cette 25e édition se déroulait à la salle du Carroir de la Chaussée-Saint-Victor, le 7 novembre. Un rendez-vous qui permet de valoriser les parcours de ceux qui acquièrent une qualification professionnelle. « Le CFA est une école de haute étude pour devenir chef d’entreprise », a souligné le président de la CMA 41. Tout au long de la soirée, les majors de promotion des différents secteurs de formation du CFA (métiers de bouche et de l’hôtellerie-restauration, métiers de l’automobile, métiers de la coiffure, de l’esthétique et de la petite enfance, et métiers du commerce et de la gestion) ont été récompensés avec un trophée et des cadeaux remis par différents partenaires. « Le CFA Interprofessionnel, c’est la mixité des publics, des parcours atypiques, des adultes en reconversion et cela nécessite une adaptabilité et une personnalisation des parcours pour proposer à chaque profil un parcours professionnel qui lui correspond », a expliqué Franck Chabault, directeur du CFA Interprofessionnel de Blois. Le préfet de Loir-et-Cher, Jean-Pierre Condemine, s’est également adressé aux apprentis : « Vous avez fait le choix d’une filière d’excellence qui est la voie royale vers l’emploi ». Au cours de la soirée, deux femmes dans l’artisanat, Carole Hönigmann, brasseuse, et Clotilde Cormier, lunetière, ont aussi été mises à l’honneur, ainsi que deux entreprises artisanales labellisées « Entreprise du patrimoine vivant » : Luxbag (dirigé par Patrice Pivron), fabricant d’étuis et housses pour instruments de musique à Monthou-sur-Cher, et Pierre Weber, maître artisan Joaillier-bijoutier à Blois depuis 50 ans. Des artisans qui ont obtenu dernièrement le titre de maître-artisan ont également été récompensés.

Chloé Cartier-Santino


Un nouveau CFA Interprofessionnel en préparation

Avant la fin de l’année, un concours d’architectes sera lancé pour définir le CFA Interprofessionnel du futur qui sera construit sur l’ancien site du CFA bâtiment. Le budget de ce projet s’élève à 28 millions d’euros et le Conseil régional apportera 25 millions d’euros. « L’apprentissage est l’une des meilleures réponses à la nécessité d’évolution et d’adaptation aux besoins des territoires et des entreprises », a souligné Marc Gricourt, premier vice-président de la région Centre Val-de-Loire et maire de Blois. Il a également rappelé que le budget de la Région pour l’apprentissage est de 93 millions d’euros par an dont 10 millions pour le Loir-et-Cher.