Deux jours entre Swing et Sauldre

Compacté sur les deux premiers jours du week-end de juin, le festival Swing 41 devenu cette année Swing en Sologne se déroulera les 5 et 6 juin prochain. Ce sera la quatorzième édition de ce rendez-vous des inconditionnels du jazz manouche et de l’univers swing.
Même si le nom du festival est modifié partiellement, durant deux jours, Salbris va vivre au son de la guitare et de musiques venus des bords de route. Autre changement, après un aller-retour du campement sur les extérieurs de la commune, le festival revient en centre-ville ou presque : il se tiendra en bords de Sauldre, sur l’espace du parc Albert-Benoit. Là où retentissement plus souvent les bruits des boules de pétanques qui s’entrechoquent que celui des guitares qui Djangotte sera regroupé l’ensemble de la manifestation.
Sinon, pour cette édition 2015, on ne change pas vraiment une formule qui a fait ses preuves entre concerts gratuits et d’autres payants. Et même si l’une des têtes d’affiche, les Blérots de Ravel, qui se produiront dès le Vendredi 5 juin, à partir de 21h00, sur la scène principale, ont déjà largement dépassé le style plus ou moins figée du swing des premiers ages, le mot d’ordre sera une fois encore celui de l’ode à Django, Reinhardt et pas celui de Tarantino .… Par contre, juste avant que ne se produisent les déjantés Blérots, on aura droit à une petite pépite swinguante avec le trio Chanson d’occasion.
Les Vendéens sont de purs autodidactes. Duo puis trio, issu pour parti du ska festif, Mathias l’homme de la nature, François, le musicien, et Emmanuel le facteur, se sont amusés a retravailler les hits de la musique de variété des années 80 façon swing et manouche. Un travail de haute voltige pour des reprises qui n’en sont plus. « C’est parti sur une idée, comme ça. Quelques fois, même avec une chanson très connue, ça ne fonctionne pas … Comme nous préférons toucher un public populaire c’est plus facile avec des chansons que les gens ont en tête. Ils écoutent le début et après s’aperçoivent qu’ils connaissent aussi les paroles» explique François le guitariste-chanteur du groupe. A raison de près de 70 concerts par an, la méthode fonctionne. D’abord sur les bords de l’Atlantique, puis dans tous l’Hexagone, Chanson d’Occasion promène sa brocante sur toutes les scènes. «C’est notre univers que nous présentons, toujours avec une inter-action avec le public» assurent les compères. Un projet de Web Tv est également en cours. En fin d’année, si tout va bien, il suffira d’aller sur Télé canevas pour rencontrer le trio et leurs invités: des musiciens bien évidemment. Après … « nous allons rester sur un trio pour le moment ! Les évolutions, nous verrons dans un ou deux ans mais les projets ne manquent pas ! »
Les trois de Chanson d’occasion seront en ouverture du 14e Swing 41 (pour les exégètes) ou du 1er Swing en Sologne (pour ceux qui découvrent) . Ce sera gratuit et ce n’est pas de l’occasion, soyez en certain. D’autant plus que, dans la foulée, les Blérots de Ravel (entrées 15€/10€) passeront pour présenter leur Happy End Tour. Une dernière prestation avant de bâcher … temporairement ou pas.
F.S
Le programme
Vendredi 5 juin – 19h30 : Chanson d’Occasion (gratuit) ; 21h00 : Blérots de Ravel (15€/10€)
Samedi 6 juin – 15h30 : La canne à swing (gratuit) ; 17h00 : Dixieland Parade Quintet (gratuit) ; 18h30 : Adrien Moignard Trio (gratuit) ; 20h00 – Latché Swing (gratuit) ; 21h30 : Cherry Swing (12€/7€).
Renseignements : 02 54 97 22 27