Espace Michel-Delpech : une exposition printanière jusqu’au 3 avril


L’objectif de l’exposition photographique « Au bonheur des fleurs » au Conseil départemental est de montrer le travail des adhérents de l’association GEM AMILA afin de les valoriser à travers leurs réalisations.
Il y a 10 ans, le GEM AMILA est né de la fusion du Groupe d’Entraide Mutuelle (GEM) avec l’association AMILA. Son but est de permettre à des personnes en difficulté relationnelle, de par leur maladie, de conserver une vie sociale. Le GEM AMILA est un lieu convivial, d’écoute, d’échange, d’information et d’aide où les personnes souffrant de troubles psychiques se retrouvent, s’entraident, organisent des activités pour favoriser le développement personnel et créer des liens vers l’extérieur. Les activités proposées au GEM sont diverses et variées, et pour la plupart répondent aux demandes des adhérents. Ces derniers participent activement à diverses manifestations locales comme la préparation de la Semaine d’Information sur la Santé Mentale, la fête des habitants du quartier Croix Chevalier, et celle de Mirabeau et la Journée Mondiale du jeu. Depuis de nombreuses années déjà, le GEM AMILA est porteur d’un projet photo, dont les adhérents sont acteurs et réalisent ensemble une série de photos destinées à être exposées dans différents lieux du départemement. Cette action, novatrice et valorisante, s’inscrit fortement dans les valeurs du GEM. L’utilisation de la photo n’est pas un hasard. C’est un bon outil de valorisation de soi qui permet aux adhérents d’entamer un cheminement vers une prise de conscience de leur talent. Aujourd’hui, le GEM AMILA expose les œuvres réalisées par plusieurs de ses adhérents qui ont participé à l’atelier photos 2017. Pour le thème choisi, l’objectif était de travailler sur un objet en mouvement, en l’occurrence les fleurs, en utilisant soit le plan large, soit la macro. Cette exposition, dans l’espace Michel-Delpech, est l’occasion de souligner la réelle volonté des adhérents et des animateurs des GEM de modifier le regard des uns et des autres sur le handicap et les troubles de santé mentale et de montrer qu’ils ont toute leur place dans la société.