Une exposition originale : 25 ans d’études archéologiques et historiques du château royal de Blois


Découvrez 10 cubes pédagogiques et ludiques situés sur la place du château royal jusqu’à fin décembre 2017 ! Et entrez dans l’Histoire…
Cette exposition donne à voir les 25 dernières années d’études historiques et archéologiques au château de Blois sur dix cubes. Photos, dessins et documents d’archives montrent l’état des lieux à différentes périodes de l’an 1000 aux années 2000. Des images inédites du site sont présentées : charpentes, souterrains, vestiges des fortifications médiévales ou de latrines de l’aile Louis XII. L’actuel château royal de Blois est le résultat d’une succession de constructions et de destructions, qui ont effacé les traces de la forteresse médiévale d’origine. Possession des comtes de Blois-Champagne, puis des comtes de Blois-Châtillon, le château est acheté par le duc Louis d’Orléans en 1391. Son petit-fils, en devenant le roi Louis XII, commence la transformation de la forteresse en palais, qui est achevée par François Ier, puis encore modifiée par Gaston d’Orléans. Les fouilles des années 1990 et 2000, autour et dans le château actuel, ont permis de renouveler la connaissance de la forteresse. Les premières traces d’occupation importante sur le site datent du IXe siècle. La grande quantité d’objets découverte dans des fosses dépotoirs permet d’évoquer le quotidien des habitants du château, surtout entre le IXe et le XIe siècle. Certains objets témoignent de la richesse et la puissance des comtes de Blois tels que des pions de jeux, des vestiges d’armes de chasse et de guerre, des fragments de meubles ou de vaisselle de qualité. Des approches scientifiques, telles que l’étude archéologique du bâti, les analyses architecturales ou historiques, permettent d’imaginer certaines constructions détruites. Entre 2007 et 2016, les études des maçonneries médiévales subsistantes, des charpentes et des archives, ont permis de mieux connaître les bâtiments, d’affiner des datations (grâce à la dendrochronologie) et de faire la synthèse complète des connaissances. Pourtant, de nombreuses questions restent encore en suspens, historiens et archéologues ont encore des découvertes à faire, en particulier sur les parties souterraines. Plusieurs objectifs sont visés au travers de cette exposition, à savoir la mise en valeur du patrimoine local, de l’identité historique et culturelle du château royal. L’exposition, visible jusqu’à fin décembre, a aussi pour but d’expliquer les origines architecturales du château et d’investir l’espace public avec une forme innovante de médiation.
Informations : 02 54 90 33 33 et www.chateaudeblois.fr