Les fabuleux projets des seniors de La Mécanique du bonheur


Située à Blois, cette association de danse contemporaine rayonne bien au-delà du département.
Un des projets de la Mécanique du bonheur a été retenu sur les dix sélectionnés en France par le Centre national de la danse (CND). Pour participer, aucun savoir technique n’est requis. On est loin des critères traditionnels ; tous les corps, grands, gros, maigres ou réparés de partout, peuvent prétendre participer à des ateliers de danse contemporaine ou à un spectacle. Seule la motivation compte. Cette année cinq actions sont lancées : tout d’abord, les « Ateliers A » pour les seniors avec une expérience de la danse, les « Ateliers B » pour les personnes débutantes et un autre atelier pour les 50/60 ans. Ils sont tous animés par deux professionnels, Simon Choplain et Françoise Durand-Marnier. Ils ont lieu dans les nouveaux studios de la Maison de Bégon à Blois. Autre volet, deux groupes de création vont réunir pendant trois jours des seniors et des personnes de différentes cultures et de tous âges. Ce travail se fera avec des demandeurs d’asile du CADA* de Blois. C’est une ouverture des seniors vers des personnes venant des quatre coins du monde. L’aboutissement sera la création de deux pièces courtes au Théâtre Nicolas Peskine à Blois en février, puis en avril. Dernière action qui verra son accomplissement en 2018, une douzaine de seniors et de 50/60 ans travaillent à la reprise un extrait d’une chorégraphie de Thomas Lebrun (directeur du Centre chorégraphique national de Tours). Cette initiative fait partie d’un vaste programme du Centre national de la danse intitulé « Danse en amateur et répertoire ». Ce travail sera présenté à Blois, Tours et Besançon. Toute personne nouvelle est la bienvenue ; elle pourra tester et choisir un ou plusieurs ateliers.

Tous les détails sur le site :
lamecaniquedubonheur.fr – Téléphone : 02 54 20 04 78
*Centre d’accueil pour demandeurs d’asile.