Faire du sport avec son fidèle compagnon

Le 3 février a eu lieu une réunion du tout nouveau club Dirty  Paws (« patounnes boueuses » car il s’agit avant tout d’une activité d’extérieur) qui propose des séances de cani cross et de cani VTT qui consistent à courir ou à pédaler en étant tracté par son chien au moyen d’un harnais spécial.

Si la demande se fait, sera aussi mis en place du cani-marche, qui repose sur le même principe que le cani cross mais avec un rythme de marche sportive. L’effort sportif est partagé entre le chien et son maître, le premier faisant l’effort d’augmenter ses foulées pour tracter le second qui va augmenter sa cadence pour que l’effort ne repose pas uniquement sur le chien.

Le club sous forme d’une association loi 1901 et ouvert aux débutants comme aux confirmés a été fondé en janvier. Il est affilié à la Fédération des sports et loisirs canins qui met avant tout en avant le bien être de l’animal, ce qui correspond à l’esprit de Dirty  Paws

L’objectif est de proposer au minimum un entraînement par semaine en commun qui peut se faire avec ou sans son chien selon les cas (entraînements pour travailler son endurance, augmenter sa vitesse, traction avec son chien.). Seront aussi prévues des séances de renforcement abdominal afin de pouvoir courir au mieux de sa forme. Toutes les séances seront précédées d’un échauffement pour l’homme et l’animal. La participation à des compétitions est prévue pour ceux qui le souhaitent et lorsque le club sera bien lancé, l’organisation de concours sera prévue.

Toutes les races de chiens sont les bienvenues, du Pincher au Montagne des  Pyrénées…Le critère principal est la motivation du couple.

« Notre objectif est de partager une activité avec nos chiens qui sont avant tout des compagnons de vie, explique Jonathan Defrocourt, chaumontais président fondateur de Dirty  Paws. Je pratique depuis trois ans le cani cross avec ma chienne croisée dogue argentin-boxer et nous faisons des compétitions depuis l’an dernier, où tous les deux nous prenons beaucoup de plaisir. Comme je souhaitais partager ma passion avec d’autres personnes, j’ai cherché des gens qui pratiquaient ce sport dans la région avant de créer un club, ce qui peut motiver des personnes à pratiquer le cani-cross ou le cani VTT. L’objectif est de partager des moments de complicité avec son chien à travers un effort sportif et d’évoluer sportivement pour ceux qui le souhaitent. Chacun est libre de choisir le rythme qu’il lui convient et de pratiquer dans une optique de loisirs ou de compétitions, dont la participation n’est pas obligatoire.  A chacun d’exprimer ce qu’il souhaite faire. Aucune contrainte n’est demandée à l’animal : si le chien ne souhaite pas collaborer, on interrompt l’entraînement car il faut savoir s’adapter et favoriser son bien-être. Nous faisons nos entraînements sur des boucles d’un kilomètre cinq environ afin de respecter le rythme de chacun qui est libre de faire le nombre de boucles qu’il souhaite et de pouvoir se retrouver lors des pauses. S’il y avait deux mots pour définir notre club, ce serait partage : avec notre chien, les autres membres du club et respect : de notre chien, des autres membres, de la nature et du règlement sportif. »

Parmi la dizaine de personnes présentes, la moitié a adhéré au club « C’est un bon début », se réjouit son président.

F.M.

Si vous souhaitez partager une activité sportive avec votre toutou préféré, vous pouvez contacter Dirty Paws par mail pour en savoir plus : dirtypaws41@gmail.com ou consulter sa page Facebook.