Gaston Petit a fait le plein

Succès populaire complet cette fois, avec un stade Gaston Petit archi-comble. Non ce n’était pas pour voir le dernier match de la Berri en ligue 2, mais pour applaudir l’équipe France féminine qui affrontait la Russie en match amical, avant de participer à la coupe du monde au Canada. Les filles  ont moins le «melon» que leurs collègues masculins alors que leur jeu est de plus en plus technique et rapide. C’est ce qui explique que le public adhère massivement au foot féminin.
Le dernier match de la Berri a effectivement rempli le stade de l’Aube. Mais il s’agissait de supporter troyens fêtant le titre de leurs protégés. Ils ont même pu remplir l’espace réservé aux visiteurs, aucun Berrichon n’ayant fait le déplacement. Reste désormais a préparer la prochaine saison en National. Après avoir claqué la porte au nez de Malouda, repreneur de club en difficulté, les dirigeants Castelroussins se retrouvent entre eux pour renouveler ou non, le contrat de leur entraineur Cedric Dory arrivé en cours de saison, tailler dans l’effectif…et dans le personnel pour adapter le club au budget du championnat National, leur nouvel espace d’évolution la saison prochaine. Triste été en perspective.