Jeanne Courage de Marie de Palet – par Marieke Aucante

Ni la couverture insipide, ni le titre peu explicite, ne m’auraient guidé vers la lecture de Jeanne Courage. Mais le nom de cet auteur a éveillé le souvenir de romans à succès antérieurs.

Marie de Palet est une institutrice née à Mende en 1934. Depuis qu’elle est à la retraite, elle écrit sur la vie paysanne d’autrefois. Jeanne et Julien habitent la Lozère mais ils pourraient tout aussi bien vivre en Sologne, ces pays jadis habités plus qu’aujourd’hui dans les montagnes ou dans la forêt, l’essentiel est ailleurs. Il est dans ces rencontres entre natifs ou installés dans la région, dans les conversations, les amitiés qui se nouent et se dénouent au gré des évènements. Et des évènements il s’en passe dans ce roman, un meurtre et d’autres tentatives de meurtre de jeunes filles puis de femmes.
Jeanne ressemble t’elle à l’auteur ? Elle est discrète, courageuse et appliquée. Que faire de la demande en mariage de Julien ? La vie à deux est un pari, donc pourquoi ne pas dire oui ? Jeanne a connu le travail à la ferme et dans les grandes maisons, elle a habité la ville et la campagne, elle sait tout de la vie qui passe mais le regard sur les gens qu’elle côtoie reste candide.
Quand vous commencerez ce livre vous n’aurez qu’une envie : le lire tout entier et jusqu’à la dernière page pour savoir quel sera le destin de Jeanne. Elle aurait pu être l’ancêtre de chacun d’entre nous, elle a probablement existé dans ces années où il fallait travailler pour vivre. « Travailler était leur joie même et la racine profonde de leur être… » écrivait Charles Peguy.
Ce livre de vie m’a délicieusement transportée dans un monde que nous ne pouvons désormais qu’imaginer. Les personnages sont bien campés, les dialogues sont justes et c’est un très bon roman de terroir.

Marieke Aucante


Jeanne Courage Marie de Palet. Éditions de Borée 19,90 €