Laurent Wauquiez en campagne à Châteauroux


En cet automne, c’est la tournée d’avant élection et à Châteauroux, Laurent Wauquiez, grand favori pour la présidence des Républicains a fait une halte sans surprise. Il était en terrain conquis bien avant d’entrer en scène, salle Barbillat-Touraine, devant un parterre de près de 250 personnes.
Sur les terres de Gil Averous, Sarkozyste patenté comme lui, le président de la grande région Auvergne-Rhône-Alpes venait en Berry pour rencontrer les adhérents LR et les sympathisants dans le cadre de sa campagne pour la présidence du mouvement LR. Une visite plus ou moins appréciée par la twittosphère locale avec des « quelle joie à Châteauroux, quelle joie encore de retrouver Laurent Wauquiez, homme de valeur favori des sondages et peut-être en 2022, président de la République, pourquoi pas ! » mais aussi des « l’Indre avait voté en majorité pour monsieur Fillon. Averous, sarkozyste de la première heure a accueilli Wauquiez, autre sarkozyste et énarque. Quel gâchis ! » Parfois les piques sont encore plus saignantes… Toute la jeune garde LR, celle qui était déjà au rendez-vous de la fête de la violette à Souvigny-en-Sologne, à la fin du mois de septembre, se devait d’être présente autour du leader d’une Droite qui se veut « vraiment de Droite, et de valeurs : le travail, la méritocratie républicaine, les classes moyennes, la laïcité et le refus du communautarisme ». Gil Averous donc, mais aussi Guillaume Peltier, député du Loir-et-Cher et président des LR au conseil régional qui assurait « à Châteauroux, j’accompagne Laurent Wauquiez pour porter haut et fort la voix de la France des provinces ! », ainsi que le député de la circonscription de La Châtre, Nicolas Forissier pour qui « nous devons être enracinés et en même temps ouverts sur le monde ! En ayant un message d’humanité. » Tous étaient rassemblés autour du potentiel nouveau patron des LR. Une présence que le premier magistrat castelroussin expliquait par « cette visite intervient à un moment important où notre famille a besoin d’un chef et Laurent Wauquiez incarne les qualités que l’on attend d’un président pour affirmer une ligne claire dans une attitude de rassemblement, un peu comme l’avait fait Nicolas Sarkozy ». Gil Avérous était d’ailleurs plutôt satisfait de cette visite de campagne puisque, lui aussi, s’est laissé aller à tweeter… « Succès de mon ami @LaurentWauquiez à @Chateauroux36 ! Vivement que tu sois président @lesRepublicains pour que l’on reconstruise ensemble ! ».
Peut-être pour un boulot dans quatre ans ?

Twitter et Fabrice Simoes