Le Berrysports Magazine s’installe dans la durée

 

Un magazine trimestriel qui traite uniquement du sport et des loisirs en Berry, soit sur les départements du Cher et de l’Indre, il fallait oser. Pourtant, voilà quelques années déjà que Laurent Fortat, journaliste sportif par excellence, s’est attelé à cette tâche et parvient à maintenir le cap.   

Dans le contexte délicat d’une économie de la presse papier en difficulté, atteindre le n°42 d’un magazine de qualité, trimestriel, exclusivement réservé aux sports et aux loisirs, et limité géographiquement est une gageure. C’était un pari que s’était lancé Laurent Fortat en 2007. Un pari qui perdure. Preuve en est ce n°42 de BerrySports Magazine dans les kiosques depuis quelques jours. Comme ses devanciers, il a deux couvertures spécifiques : une pour le Cher avec les filles du basket de Bourges, l’autre pour l’Indre. Le sommaire est toujours aussi riche et les photos parlantes comme dans ce numéro, où Laurent Di Bernardo, le coach du Bourges Foot, le petit club qui monte, qui monte, s’était dévoilé quelques jours avant le grand choc face au prestigieux Olympique Lyonnais en 32e de finale de Coupe de France. Certes, devant 8.500 spectateurs, les joueurs des quartiers n’ont pas comblé l’écart de division. Cependant, les mots du coach était bien exprimés par les joueurs locaux sur la pelouse au stade Jacques-Rimbault. Résultat, une interview vérité avec Christian Ragot, spécialiste du football berruyer, tout comme celle accordée par Nicolas Usaï, le nouveau coach de la Berrichonne de Châteauroux, à Laurent Fortat, son pendant Castelroussin.

On retrouve aussi du basket au programme, au plus haut niveau féminin pour commencer,  avec la belle réussite de la « Canada Connection » au Tango Bourges Basket. Nayo Raincock-Ekunve et Katherine Plouffe ont brillamment pris le relais de Kayla Alexander au point de faire trembler le champion d’Europe en titre, Ekaterinbourg, dans le sillage d’une formidable Marine Johannes. Un cran au dessous, au Poinçonnet, en NF1, où l’on mise beaucoup sur l’internationale gabonnaise Grâce Mbaikoua pour franchir un palier.

Dans ce numéro, on a également plongé avec la Vierzonnaise Lauriane Bonnamant qui a réussi son immense défi en traversant la Manche à la nage en 11 heures et 12 minutes (6e meilleure performance française, hommes et femmes confondus).

Un petit éclairage sur les voisins Bourguignons et l’ascension rapide de l’USO Nevers Rugby, aux portes du Top 14 après de longues années passées dans les championnats nationaux amateurs; les ambitions mondiales de l’écurie berruyère Signatech-Alpine; Simon Potillion, un pilote moto pas tout à fait comme les autres; Emmanuel Fabre, le pompier professionnel de Vierzon, premier Français vainqueur de l’Ultra Bolivia Race…

Autant d’interviews et de reportages qui permettent de s’évader sans trop consentir d’efforts. En quelque sorte une magie du sport sur papier glacé qui à bien commencé sa deuxième décennie.

Francis Smith