Le combat des F2R

L’Indre les collectionne ! Fenwall, Chateauroux Ceramics, F2R, le nombre d’entreprises reprises par des groupes qui cherchent à les dépecer devient une spécialité berrichonne (a moins que le phénomène soit général mais se voit plus dans l’Indre où les grosses boîtes ne sont pas légion).En tout cas les salariés de la Française des Roues , en redressement depuis avril 2014 mettent la pression pour être enfin fixés sur leur avenir à la mi-octobre. Ils ont été fort bien accueillis par la population le samedi 10 octobre sur le marché du centre-ville. Une population qui prie avec eux pour que les principaux donneurs d’ordre Peugeot et Renault s’engagent sur le long terme pour assurer l’avenir de l’entreprise. Initiative originale, l’un des repreneurs potentiels:  TM France s’est fendu d’un encart publicitaire dans la presse pour développer son offre de reprise et le montant de ses investissements.