Marcilly-en-Gault rejoint la Sologne des Étangs

Lors du conseil communautaire du 5 février, a eu lieu l’installation, votée à l’unanimité, des deux conseillers communautaires de Marcilly-en-Gault, Agnès Thibaut, maire et Bernard Chauvin, premier adjoint, marquant officiellement l’entrée dans la Sologne des Étangs de cette commune qui souhaitait quitter son ancienne communauté de communes, la Sologne des Rivières.

Le conseil communautaire compte désormais vingt-huit sièges pour douze communes. Un changement de répartition du nombre de sièges a été effectué : quatre sièges pour les communes de plus de mille habitants comme Neung-sur-Beuvron, Saint-Viâtre et Dhuizon, deux pour les communes ayant entre mille et quatre cent habitants comme La Ferté-Beauharnais, Marcilly-en-Gault, Millançay, Montrieux-en-Sologne, Vernou-en-Sologne, Yvoy-le-Marron et Villeny, et un seul conseiller pour celles ayant moins de quatre cent cinquante habitants comme la Marolle-en-Sologne et Veilleins, un délégué suppléant étant prévu pour ces deux dernières en cas d’absence du conseiller titulaire.
Éric Fassot, maire de la Marolle-en-Sologne, déplore qu’un siège soit enlevé aux petites communes : « ma réflexion n’est pas à l’encontre de Marcilly-en-Gault, précise-t-il, mais le débat est très compliqué et il faut veiller que les plus petites communes soient bien représentées. » Jean-Pierre Guémon, président de la Sologne des Étangs, lui répond que cette nouvelle répartition est imposée par la loi, avant d’ajouter : « en raison de l’intégration de Marcilly-en-Gault dans notre communauté de communes, il est judicieux de recalculer le transfert des charges. » La création d’une commission locale d’évaluation des charges transférées ainsi qu’une attribution de compensation provisoire à la commune de Marcilly-en-Gault pour 2019 d’un montant de 14 000 euros, qui tient compte de la fiscalité et du nombre d’habitants, ont été votées à l’unanimité. Le conseil communautaire a aussi décidé unanimement la désignation d’Agnès Thibaut dans les commissions Tourisme, Finances et Nouvelles technologies de la Sologne des Étangs.
« Je suis très heureux d’accueillir deux nouveaux conseillers communautaires suite à l’intégration de Marcilly-en-Gault dans notre communauté de communes, reconnait Jean-Pierre Guémon. Si l’on regarde la carte, il paraissait évident que Marcilly dépende de notre communauté de communes. De plus, il s’agit d’une commune à peu près identique aux onze autres de notre territoire, donc l’intégration ne devrait pas poser de difficultés. »
« Nous sommes très contents car nous sommes sur notre territoire, se réjouit de son côté Agnès Thibaut. Nous savons l’impression que nous avons toujours été là en raison de l’accueil qu’il nous a été fait en Sologne des Étangs. Cette alliance apportera à notre village les évolutions correspondant aux orientations de notre territoire solognot en harmonie avec les communes qui ont toutes approuvé notre venue. Pendant un an, nous allons nous placer en observation et petit à petit appartenir à la famille de la Sologne des Étangs, ce qui sera facile car je connais tous les maires via le Pays de Grande Sologne, donc rien d’inconnu ! »

F.M.