Molineuf – Quarante artistes se promènent

La Promenade artistique de Molineuf se prépare pour sa douzième édition. Une aventure commencée entre quelques amis et qui accueille désormais trois mille visiteurs. Pour autant, la manifestation reste conviviale et garde en ligne de mire son objectif fondateur : ouvrir un musée sans murs en milieu rural.

Ils sont peintres, sculpteurs, photographes, performeurs, plasticiens, lithographes, graveurs… certains de renommée internationale, d’autres illustres inconnus qui exposent leurs œuvres pour la première fois. Des artistes disponibles et toujours prêts à partager leur passion avec les trois mille visiteurs qui arpenteront les sites de la Promenade artistique de Molineuf le temps de deux week-ends de septembre.

« Lors de notre dernière édition nous avons accueilli environ trois mille personnes et nous comptons faire aussi bien cette année », chiffre André Mandard. L’adjoint au maire, pilier fondateur et toujours chargé de la « Promenade », apprécie le long chemin parcouru depuis les origines. « Tout a commencé en 2006 avec une poignée de copains, une dizaine d’exposants et deux cents visiteurs. Depuis, nous avons beaucoup fait évoluer la palette des arts présentée. Là où il y avait au départ essentiellement de la peinture, de la sculpture et de la photographie, nous y avons ajouté du land’art et des performances en tout genre. Les expositions, qui au départ étaient cantonnées dans la mairie, la salle des fêtes, ou la chapelle… se sont petit à petit étendues à d’autres lieux. Aujourd’hui, ce sont plus d’une vingtaine d’espaces, certains privés et habituellement inaccessibles qui accueillent chaque année une quarantaine d’artistes.

Cette année encore, parmi la brochette d’invités à s’installer à la Promenade, citons le sculpteur Michel Audiard, la peintre graffiti art Sêma Lao et l’artiste peintre Gilles Badaire.

Très impressionnante également l’araignée que le plasticien-sculpteur anglais Waj présente au grand public. Pour l’installation, il se fait assister par Heloïse Thibault et Olmo Guadagnoli, deux jeunes artistes prometteurs.

Sebastiano Migliarini, illustre sculpteur italien, proposera lui une performance in situ sur le thème de l’œil. Une création qui s’impose d’autant plus qu’elle symbolise l’image de la Promenade Artistique 2017.

Une promenade de plus en plus attractive et conviviale

La zone naturelle des Rinceaux, en bord de Cisse, devient le temps de ces week-ends le paradis du Land art et des grenouilles rousses. Les installations, souvent poétiques, s’approprient ce superbe espace naturel humide désormais classé. « Les enfants adorent cette balade des Rinceaux », explique André Mandard. « Elle leur permet d’exprimer leur créativité et ils apprécient de se joindre aux créateurs. 

Il suffira, pour s’en convaincre, de croiser Pénélope Pulshop qui investit, à sa façon, l’ensemble de la mare sauvage en y créant une île conçue avec des artistes allemands et anglais, une île européenne en quelque sorte… Pour son installation intitulée la « parabole des aveugles », Jean-Marc Prévault, pose 400 graminées géantes en bord de rivière.

Des propositions artistiques qui présagent une édition savoureuse. Les artistes, les lieux, la nature ou encore le petit train de la Ferme des Oliviers sifflant le départ pour emmener les visiteurs aux sites les plus éloignés, participeront à la réussite de la manifestation. Le succès de La Promenade ne l’a pas empêchée de rester une histoire de copains. Elle a su évoluer en gardant sur sa ligne de mire son objectif premier, « ouvrir un musée sans murs en milieu rural. » La preuve que l’on peut rester convivial tout en devenant de plus en plus attractif. 

ARP

Promenade Artistique de Molineuf
9/10 et 16/17 septembre.
De 14 à 19 heures. Accès gratuit.