Nouveau concept et nouvelle adresse pour La Brasserie BOS

Yves Bos et Jacques Marie De Chazelles  poursuivent la longue route d’un projet mûri depuis des années qui était de créer une brasserie sur la ferme des parents de Yves, producteurs d’orge brassicole. La volonté de produire des bières de qualité, qui plus est en Berry se concrétise avec la rencontre de Benoit Boizan, brasseur à Bourges qui cherchait à céder sa brasserie La Crécelle. Le site de la route de la Charité était opérationnel et donc facilitait le lancement de l’activité. Être à Bourges permettait de conserver une proximité avec les agriculteurs qui fournissent la matière première de la bière et s’implanter en Berry, grande région productrice d’orge, était évidemment un plus. Le malt d’orge est issu de la malterie d’Issoudun. Aujourd’hui, l’activité se porte bien malgré les ponctions toujours plus élevées que subissent d’ailleurs  toutes les petites entreprises et les dernières manifestations contre l’hallucinant racket du RSI le prouve  (le petit Berrichon traitera de ce scandaleux problème dans son prochain numéro). L’exemple donné par Yves Bos est significatif : «  nous venons en une année d’être augmenté de 160% sur la taxe concernant les alcools, nous sommes passés désormais à 8000 euros ; c’est dire si nos finances sont mises à mal… ». Malgré cela ces deux entrepreneurs passionnés par leur métier souhaitaient combiner leur activité professionnelle avec un accueil beaucoup plus convivial du public afin de faire connaître leur structure. Le concept de salle évènementielle à l’intérieur de la structure est née : « Nous sommes aujourd’hui à l’étroit et pour développer de nouvelles productions, il nous fallait trouver un site adapté à notre projet. En passant devant un ancien bâtiment industriel allée Napoléon III, nous l’avons visité et compris que c’était là où nous allions mettre en place notre projet, non seulement industriel mais de mise à disposition d’une salle réservée à l’organisation d’évènements à destination des associations, entreprises et particuliers… ». Cette salle sera en fait un lieu unique, intégré à la brasserie puisque les cuves seront en fond de salle donnant du caractère au lieu et permettant d’accueillir  jusqu’à 200 personnes dans une ambiance conviviale. Un bar tout en longueur séparera la salle des cuves pour des raisons évidentes de sécurité. Une tireuse servira les bières fabriquées sur place. Une scène pourra même servir à des groupes musicaux. La gestion de l’activité sera bien évidemment à la charge des invités locataires car Yves et Jacques Marie sont avant tout des brasseurs et souhaitent bien évidemment le rester. Le matériel industriel va être rénové et originalité, les deux entrepreneurs ont lancé ce qui se fait de plus en plus : un financement participatif. Les contributions financeront « The Cuve », c’est à dire que chaque nom de participant quelque soit son don sera inscrit sur la cuve qui est le centre de l’activité puisque c’est à l’intérieur qu’à lieu le brassage. Un verre du premier brassin de The Cuve sera offert à tous les contributeurs lors de l’inauguration. Pour soutenir ce projet, des contributions de 15 euros ou plus sont réceptionnées et actuellement, sur un objectif de 6000 euros à récolter une somme rondelette de 6070 est déjà acquise et çà continue.
J.F.
Infos, renseignements, vente et soutien du projet
115 route de La Charité
Bourges
Tel : 02 48 65 90 71
www.lafabriqueabiere.com
www.miimosa.com/concerts-et-soirees-dans-une-brasserie-artisanale