Nouveaux équipements pour Bio-Solidaire

ASSOCIATIF L’association Bio-Solidaire a inauguré, le 12 juillet, l’agrandissement de ses locaux d’activité et sa nouvelle chambre froide au numéro 112 Bas-Rivière à Blois, ce qui va permettre aux salariés de travailler plus confortablement.

Valérie Hanon, directrice de l’association Bio-Solidaire et Jean-Pierre Hourdin, le président.

Aujourd’hui, plus de 4 000 paniers bio par semaine sont conditionnés dans les locaux de l’association Bio-Solidaire (Jardins de Cocagne et entreprise d’insertion). Elle est chargée chaque semaine de la gestion des clients, du conditionnement et de la livraison des paniers Bio du Val-de-Loire, dans le cadre d’un partenariat avec l’association Val bio Centre. « Nous avons 8 hectares de production, 35 salariés en maraîchage et 14 en entreprise d’insertion », explique la directrice, Valérie Hanon. Les salariés travaillent au maraîchage, à la confection des paniers, à la préparation des commandes et à la vente. Le but est de leur permettre d’acquérir des compétences pour se réinsérer par le travail. Le nouvel hangar agricole et la nouvelle chambre froide de 450 m3, ont été inaugurés le 12 juillet.  « Cela va nous permettre de stocker les légumes d’automne plus longtemps et dans de meilleures conditions car jusqu’à présent, on les stockait en silo et faute de place, on devait laisser les carottes en terre l’hiver, mais nous avions beaucoup de pertes », précise Valérie Hanon. Cet équipement a été financé en partie par la Fondation Vinci et la Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi du Centre – Val de Loire (Direccte).

Plus d’infos : www.association-biosolidaire.fr

Chloé Cartier-Santino