People

Stéphane Bern, ambassadeur du Val de Loire

Le journaliste féru d’histoire et de têtes couronnées est un invité récurrent du château de Blois. Il en profite toujours pour faire passer des messages.

La vedette du château royal de Blois en ce moment, c’est Gaston d’Orléans auquel une exposition est consacrée. « Un personnage facétieux qui a été réhabilité il y a peu par le livre de Jean-Marie Constant, » a commenté le prince Jean de France, Duc de Vendôme, résidant à Dreux, dont l’un des enfants porte ce fameux prénom de Gaston. Un prince plutôt dévot que libertin, aimant les arts et les lettres, injustement condamné au purgatoire. Un mécène et un rebelle. Un frondeur de son temps. L’autre « star » du château, c’était Stéphane Bern le 30 juin qui a lancé un appel comme il l’avait déjà fait en 2015. Il était présent en effet sur place il y a deux ans et il s’y est déplacé à nouveau cet été. « Ce qui est important aujourd’hui, c’est de prendre conscience que nous avons un patrimoine exceptionnel. Il ne doit pas être figé comme un trésor sous cloche, il doit vivre. Vous devez vous l’approprier à Blois et convaincre les Français. Chacun individuellement et tous collectivement, nous en sommes dépositaires, nous devons en faire quelque chose. J’ai moi-même à cœur de défendre le patrimoine et cette région Centre-Val de Loire qui est la mienne. C’est pourquoi j’ai accepté de participer avec le maire de Blois Marc Gricourt et le président de la région François Bonneau à une réflexion sur la préparation du cinquième centenaire de Léonard-de-Vinci en 2019. » Encore une fois, pour faire vivre et promouvoir le patrimoine. À suivre et sans doute jamais deux visites de Stéphane Bern sans trois.

É. Rencien