Premier forum de la sécurité des biens et des personnes

Présenté pour la première fois par Atout Cher, Pays de Vierzon et FIC, ce forum de la sécurité a réuni seize exposants et le bilan de cette journée apparaissait comme satisfaisant.

Maureen Banah et Florent Vérité, deux salariés du Pays de Vierzon, étaient aux commandes pour recevoir, informer, répondre aux nombreuses questions posées par les visiteurs… Qu’ils soient scolaires, professionnels venus voir les technologies avancées, se renseigner pour les jeunes sur les métiers proposés par l’Armée de terre et la Marine, sur la sécurité des personnes avec la fabrication à Vierzon des harnais de sécurité, la télésurveillance, la santé au travail… une écoute attentive leur était proposée. Etait également présente la société FIC (Formation Incendie Conseil du Centre) basée à Méreau qui assure auprès des particuliers et professionnels des formations concernant les incendies et les règles qui gouvernent l’évacuation. Cette société assure également la maintenance des extincteurs, des alarmes incendie, des trappes de désenfumage et enfin, des éclairages de secours. A ce sujet, il faut noter la présence d’une unité mobile « mobifeu », en l’occurrence un camion de la taille d’un véhicule de livraison équipé d’une salle de formation théorique et d’un emplacement qui permet de réaliser un exercice d’un incendie en milieu fermé. Fabrice, formateur en sécurité incendie nous précisait ce fonctionnement : « Ce camion fait partie d’une flotte de véhicules de plusieurs tailles en fonction de la demande de formation qui nous est adressée par les entreprises sensibles à cette formation de leur personnel à la sécurité incendie. Celui qui est présenté ici à Vierzon peut recevoir 10 personnes et la durée de notre intervention varie entre 1 et 3 h. Nous pouvons recevoir en temps de formation 60 personnes par jour. Le but est la formation à la manipulation des extincteurs par exemple mais surtout, pouvoir mettre en place une procédure en s’appuyant sur les consignes de sécurité de l’entreprise. Nous traitons tous les risques incendies et explosifs, les départs de feu et risques divers. Nous recevons les personnels dans le camion en salle de théorie et ensuite, en salle de pratique avec une mise en situation d’un départ de feu et les moyens de réactions ». Angélique, responsable nationale nous donnait ensuite les modalités d’intervention de « mobi feu » dans les entreprises : « Nous mettons en place sur demande des entreprises, les programmes de formation et la partie logistique concernant les interventions sécurité ». Expérience impressionnante dans ce camion spécialement équipé qui permet une souplesse énorme pour apporter sur les lieux mêmes de l’entreprise la formation adéquate. Patrick Vautier sous-préfet de Vierzon en visite sur ce forum était invité à cette expérience d’unité mobile et manifestement semblait avoir apprécié le professionnalisme de l’intervention.

Jacques Feuillet